1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

La Lucha honorée par Amnesty

La Lucha, de RDC, fait partie des lauréats du prix Ambassadeur de la conscience 2016 d'Amnesty, aux côtés de Y'en a marre, du Balai citoyen et d'Angélique Kidjo. De quoi donner du courage à ses militants congolais.

Écouter l'audio 02:04

"Ce prix est quelque chose d'immense qui vient renforcer l'engagement des militants" (T. Akili)

Le prix Ambassadeur de la conscience 2016 de l'ONG Amnesty International a été attribué à la chanteuse béninoise Angélique Kidjo mais aussi à trois groupes de militants africains Y'en a marre du Sénégal, le Balai citoyen du Burkina Faso et la Lutte pour le changement (Lucha) de République démocratique du Congo.

Pour Salil Shetty, secrétaire général de l'ONG, "le prix Ambassadeur de la conscience récompense des personnalités ayant fait preuve d’un courage exceptionnel pour combattre l’injustice. (Les lauréats, NDLR) sont tous d’ardents défenseurs des droits humains, qui mettent leur talent au service de la mobilisation".

Fred Bauma, membre de la Lucha, est toujours en prison

Fred Bauma, membre de la Lucha, est toujours en prison

Créé en 2012 à Goma, la Lucha revendique aujourd'hui entre 13 000 et 15 000 militants. Ce prix va renforcer le courage de ses militants et leur détermination pour défendre les droits de l'homme en RDC, assure Trésor Akili, un des membres de la Lucha. Il pense notamment à son camarade Fred Bauma arrêté aux côtés de 26 autres militants en mars 2015 Kinshasa, lors d’une conférence de presse où les forces de sécurité congolaises ont fait irruption. Le militant est toujours emprisonné et accusé de "complot contre Joseph Kabila". La Lucha pense aussi à sa militante Rebecca Kavugho, également emprisonnée.

Le Balai citoyen et Y'en a marre distingués

Le prix d'Amnesty récompense aussi deux autres mouvements actifs dans la lutte pour les droits des citoyens. Au Burkina Faso, le Balai Citoyen a été en pointe lors de l'insurrection d'octobre 2014, qui a chassé Blaise Compaoré du pouvoir. Au Sénégal, Y'en a marre s'était fait connaître en protestant contre un troisième mandat d'Abdoulaye Wade.

La chanteuse béninoise Angélique Kidjo est récompensée pour son combat pour la liberté d’expression et de l’éducation des fillettes en Afrique. Elle lutte aussi contre les mutilations génitales féminines.

En 2006, le prix Ambassadeur de la conscience avait été décerné à Nelson Mandela. La remise du prix 2016 aura lieu le 28 mai à Dakar.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !