1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

La Libye n'est pas encore perdue

A la Une des journaux allemands : le cinquième anniversaire de la révolution libyenne, la crise politique en Ukraine et le portrait du nouveau chef du Haut Commissariat de l'Onu pour les réfugiés.

Après des semaines de confusion, un gouvernement d'union nationale a finalement été annoncé en Libye mais son approbation reste très incertaine

Après des semaines de confusion, un gouvernement d'union nationale a finalement été annoncé en Libye mais son approbation reste très incertaine

Il n'est pas trop tard, titre die tageszeitung - pas trop tard pour combattre le terrorisme en Libye. Cinq ans après la chute de Mouammar Kadhafi, les milices radicales ont décidé de se procurer par les armes ce qui leurs a été refusé par les urnes, à savoir l'accès au trésor de l'Etat pétrolier le plus riche du continent. Pour lutter contre ces criminels, le journal propose de relancer l'idée d'un pacte entre l'Union européenne et les Etats d'Afrique. Un pacte qui permettrait d'établir des liens culturels et commerciaux dans l'espace méditerranéen. Les meilleures armes pour lutter contre l'Etat islamique s'appellent en effet formation et emplois.

Critiqué pour la lenteur des réformes ainsi que des scandales de corruption touchant son entourage, Arseni Iatseniouk a échappé à une motion de censure

Critiqué pour la lenteur des réformes ainsi que des scandales de corruption touchant son entourage, Arseni Iatseniouk a échappé à une motion de censure

Crise politique en Ukraine

En Ukraine, le Premier ministre, Arseni Iatseniouk, a réussi à se maintenir au pouvoir malgré une impopularité grandissante. Etrange non ? Pas tant que cela lorsque l'on connait les vieux démons de l'Ukraine. Les intrigues et les jeux de pouvoir sont de nouveau à la mode, écrit la Berliner Zeitung. Le mouvement de protestation né à Kiev il y a bientôt deux ans a certes permis de chasser du pouvoir le président Viktor Ianoukovitch. En revanche, la pratique de la corruption à grande échelle revient, elle, au galop. La classe politique ukrainienne a de nouveau atteint le fond, regrette le journal.

La Süddeutsche Zeitung enfonce le clou : les autorités sont incapables de répondre aux aspirations de démocratie et de stabilité de nombreux Ukrainiens. Incapables aussi de libérer le pays d'un système où les oligarques sont rois. L'Union européenne ne peut pas se permettre de fermer les yeux. Son principe doit être le même que celui du Fonds Monétaire International : pas de réforme, pas d'aide, estime le quotidien de Munich.

Filippo Grandi, nouveau patron du HCR

C'est le portrait du jour dans la Frankfurter Allgemeine Zeitung. L'Italien entré en fonction au mois de janvier a très vite rappelé que le mandat du HCR était double. Qu'il consistait à protéger les réfugiés mais aussi à trouver des solutions en amont pour empêcher les crises migratoires. Disposant d'une solide expérience, Filippo Grandi sera notamment chargé de réorienter la stratégie du HCR pour que l'organisation puisse être efficace sur le long terme.

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !