1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

La Libye bientôt pacifiée?

Le  président français Emmanuel Macron a réuni ce mardi près de Paris, les principaux protagonistes de la crise libyenne. Cette initiative de paix est suivie de près par les pays africains de la bande sahélo-saharienne.

Écouter l'audio 03:08

"Une bonne partie de groupes terroristes du Sahel s'approvisionne à partir du sud de la Libye."(Moussa Mara)

 Le chef du gouvernement d'entente nationale reconnu par la communauté internationale, Fayez al-Sarraj, et son rival qui contrôle l'est du pays, le général Khalifa Haftar, ont donné leur accord pour un cessez-le-feu immédiat et l'organisation d'élections au printemps prochain. Cette initiative de paix est suivie de près par les pays d'Afrique subsaharienne. Car, depuis la chute le 20 octobre 2011 du Colonel Mouammar Kadhafi, on a assisté à une balkanisation du pays.  

Les différents clans rivaux se sont organisés en milices et s'affrontent régulièrement, chacun voulant imposer son autorité. En plus de la déstructuration du tissu socio-économique et politique, la guerre civile en Libye a servi de terreau aux djihadjistes et autres mouvements armés qui écument actuellement toute la bande sahélo-saharienne. C'est pourquoi, une réconciliation entre les frères-ennemis libyens permettrait de résorber le djihadjisme dans le Sahel, estime Moussa Mara .

Moussa Mara ancien Premier ministre du Mali au parlement malien en avril 2014.

Moussa Mara ancien Premier ministre du Mali au parlement malien en avril 2014.

Selon l'ancien Premier ministre du Mali, "une bonne partie des groupes terroristes du Sahel s'approvisionnent à partir du sud de la Libye, et s'y refugient à l'occasion quand les pressions  s'accentuent sur eux. Donc, si la Libye recouvre la paix, la sécurité, l'entente,  le territoire libyen sera de moins en moins un terreau fertile pour tous ces traffics et toutes les activités malveillantes."

 Rampart contre le flux migratoire vers l'Europe

 Pour sa part, le politologue nigérien, Maina Karté Boukar explique que des milliers de migrants ont profité du chaos ambiant en Libye pour gagner l'Europe, via la Méditerranée. C'est pourquoi, explique t-il, le règlement de cette crise mettrait un terme à cette immigration massive.

"Je pense que si la Libye est réunifiée avec un seul  gouvernement, une seule légitimité, une seule légalité, elle va retrouver ses repères. Et sur le plan économique, la Libye va servir de rampart même contre l'immigration clandestine vers l'Europe. Déjà, au temps de Mouammar Kadhafi, la terre libyenne était pourvoyeuse d'emploie et de main-d'oeuvre. Et je pense que si la paix et la sécurité reviennent, cela sera un veritable cadre d'épanouissement pour tous ces immigrés."

Des migrants aux larges des côtes libyennes.

Des migrants au large des côtes libyennes.

"Courage historique"

Le président français Emmanuel Macron a salué le "courage historique" de ces deux rivaux: "ce qui est extrêmement important, c'est que l'un et l'autre ont acté un accord en vue des élections au printemps prochain" a t-il déclaré  au cours d'une conférence de presse, à l'issue des discussions placées sous son auspice.

 Le document en dix points, lu en arabe, réaffirme que seule une solution politique permettra de sortir de la crise libyenne et réitère la validité des accords de Skhirat, signés en 2015  cette fois sous l'égide de l'ONU. Par ailleurs, le cessez-le-feu annoncé ne va pas s'appliquer à la lutte contre le terrorisme. Pour parvenir à la constitution d'une armée nationale, les combattants qui garnissent les rangs des différentes milices seront  démobilisés.  Avec pour finalité de batir un Etat de droit en Libye où les droits de l'Homme et les libertés sont respectés.     

 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !