1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

La justice sur la piste des auteurs de l'attaque au Tchad

Des zones d'ombres subsistent sur les causes réelles de l'embuscade qui a fait au moins neuf morts parmi les détenus. Certains pensent qu'il y aurait eu fuite d'information par rapport au transfert des prisonniers.

Écouter l'audio 01:51

"Il y aurait eu une fuite d'information" (Djonga Arafi)

Quatre des auteurs présumés de l'attaque ont été présentés au tribunal correctionnel de N'djamena. La juridiction s'est déclarée incompétente et a transféré le dossier à la cour criminelle pour coups et blessures mortelles volontaires. L'affaire remonte à la nuit de mardi à mercredi. Neuf prisonniers – tous des militaires, dont certains en attente de jugement et un agent de sécurité ont été tués dans l'attaque de leur convoi par des inconnus. Les détenus étaient en train d'être transférés vers une prison située dans le nord du Tchad. Parmi les personnes tuées, figure un colonel, qui avait lui-même assassiné un général proche de la famille du président Deby. Ce qui fait penser à un coup monté. C'est l'avis, notamment de Djonga Arafi, le secrétaire général des syndicats des magistrats du Tchad.

Ecoutez les propos de Djonga Arafi en cliquant sur l’image. 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !