La justice américaine freine la politique sur l′immigration de l′Arizona | International | DW | 29.07.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

La justice américaine freine la politique sur l'immigration de l'Arizona

La justice a suspendu hier plusieurs articles de la loi sur l'immigration de l'Arizona, cet Etat américain frontalier du Mexique. Une victoire pour tous ceux qui critiquaient une loi "discriminatoire".

default

La loi sur l'immigration est entrée en vigueur ce matin en Arizona, mais elle est sérieusement amputée ! La juge fédérale de la ville de Phoenix, Susan Bolton, a notamment invalidé la disposition qui prévoyait qu'un policier puisse vérifier la légalité de la présence aux Etats-Unis de toute personne en état d'arrestation ou en garde à vue. En clair, la police aurait pu demander ses papiers à une personne s'il existait "un soupcon suffisant" que cette personne ne soit sans-papiers. Une mesure raciste et discriminatoire selon l'association américaine de défense des libertés civiles qui craignait que la loi encourage des délits de faciès. Les autres articles bloqués par la juge qualifiaient de délits le fait de ne pas avoir fait de demande de régularisation, ou encore de chercher un emploi lorsqu'on est en situation illégale.

De nombreux immigrés et américains d'origine latino ont accueilli hier avec des cris de joie la décision de la juge. Il faut savoir qu'un tiers des habitants de l'Arizona ne sont pas nés aux Etats-Unis.

Les perdants...

Jan Brewer Arizona Einwanderungsgesetzt

La gouverneure Jan Brewer a déjà annoncé qu'elle allait faire appel.

Mais les dirigeants républicains ne s'avouent pas vaincus pour autant ! Car avec une telle loi, ils voulaient réduire le nombre d'immigrants illégaux venus du Mexique - un nombre actuellement estimé à un demi-million.

La gouverneure Jan Brewer tient à faire appel :

"C'est manifestement un nid de poule sur ma route, et je vais faire en sorte de le contourner par tous les moyens possibles. Nous ne savons pas exactement ce qui va se passer. Peu importe cette décision de justice, nous allons faire appel."

La gouverneure compte bien mener sa politique de l'immigration jusqu'au bout, on peut donc s'attendre à une longue bataille judiciaire...

...et le gagnant!

USA Arizona Demonstration gegen Einwanderungsgesetz

Les habitants de Phoenix ont manifesté contre la loi sur l'immigration au lendemain de sa signature le 24 avril 2010.

Cette décision de justice est aussi une victoire pour le gouvernement fédéral de Barack Obama. Il ne faut pas oublier que les Etats-Unis sont une Fédération de plusieurs Etats. Barack Obama avait saisi la justice début juillet, arguant qu'un Etat fédéré ne peut pas établir sa propre  politique de l'immigration. Car selon lui, la loi de l'Arizona interférait avec les "intérêts vitaux de politique étrangère et de sécurité nationale" des Etats-Unis, en perturbant ses relations avec le Mexique et d'autres pays. Bref, le président américain voulait reprendre les choses en main au niveau fédéral!

Comme la gouverneure de l'Arizona a décidé de faire appel, la question risque de remonter jusqu'à la Cour suprême. Et au final, Barack Obama a de grandes chances d'avoir la balle dans son camp pour imposer une approche plus globale sur l'immigration aux 50 Etats de son pays. 

Retenons aussi que cette décision de justice rendue hier à Phoenix va certainement calmer les ardeurs des autres Etats  du Sud des Etats-unis, comme le Texas, qui étaient plutôt séduits ces derniers mois par la loi sur l'immigration de l'Arizona.

Auteur : Cécile Leclerc
Edition : Georges Ibrahim Tounkara

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !