La Guinée dans le collimateur international | Afrique | DW | 30.09.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

La Guinée dans le collimateur international

La Guinée est dans le collimateur de la communauté internationale après la sanglante répression des manifestations de l’opposition contre une éventuelle candidature du capitaine Camara à la présidentielle.

default

Ce mercredi, à la demande de la France, l’Union Européenne se penche sur la situation qui prévaut actuellement dans ce pays. Et selon des sources concordantes, des sanctions à l’encontre de la junte ne sont pas à exclure.

Pendant ce temps, à Conakry, les autorités s’attèlent à donner leurs versions des faits et à annoncer des mesures susceptibles, selon elles, de favoriser un retour rapide au calme.

  • Des précisions avec Abdramane Cissé, notre correspondant sur place
  • Le témoignage d'un auditeur. Nous l'appellerons Abdoulaye, il a été joint par Mireille Dronne ce matin. Malheureusement la communication téléphonique était trop mauvaise pour que nous puissions diffuser l'intégralité de ses propos. Il nous a confirmé qu'en ce mercredi, jour de deuil national donc, les magasins et les cybercafés étaient fermés à Conakry. Il explique aussi que la population continue d'avoir peur des militaires.

    A Berlin le ministère des affaires étrangères a exigé que toute la lumière soit faite sur la répression de lundi dernier. Il a également convoqué hier le chargé d'affaires de l'ambassade de Guinée en Allemagne. Par ailleurs, le ministère allemand de la défense a confirmé ce que l'on avait dèjà appris au moment du putsch du 23 décembre dernier en Guinée, à savoir que le capitaine Moussa Dadis Camara a reçu une formation miltaire en Allemagne. Entre 1996 et 2005 il a passé au total quatre ans à l'école des officiers de Dresde et dans une école militaire de Brême.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !