1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Dossier

La Guinée équatoriale se prépare à la CAN

La sécurité des stades est l'une des priorités des organisateurs de la CAN 2012. En Guinée équatoriale, deux stades modernes ont été construits dans les deux villes qui accueillent les rencontres des groupes A et B.

Le stade de Bata, flambant neuf

Le stade de Bata, flambant neuf

Un stade a été construit à Bata, capitale économique situé sur la partie continentale ou est basé le groupe A, et l'autre à Malabo la capitale, située sur l'île de Bioko partie insulaire du pays et où se trouve le groupe B. Dans ces deux stades, les caméras de surveillance et les grillages séparant l'aire de jeu des gradins sont quelques unes des mesures techniques de sécurité prises, sans oublier les multiples clôtures en fer et les barrières qu'il faudra franchir avant d'avoir accès à l'enceinte du stade.

Quant aux autres dispositions de sécurité, la tâche en incombe aux forces armées de sécurité (FAS), notamment la police, dont les responsables n'ont pas souhaité dévoiler leur plan d'action. Mais selon les informations officielles, sept mille policiers anti-émeute formés et suffisamment équipés seront déployés pour chaque rencontre dans les stades pour assurer la sécurité des personnes et empêcher tout désordre ou débordement durant la CAN.

Le tournoi semble avoir déjà commencé en Guinée équatoriale et au Gabon au vu de l'ambiance sur place. Le comité national d'organisation a mis les bouchées doubles et tout semble déjà prêt. C'est en tout cas ce qu'affirme Ruslan Obiang Nsue, le président du COCAN-GE, le comité d'organisation de la CAN pour la Guinée équatoriale. Il assureé que le pays est prêt et que la CAN sera une véritable fête pour le football.

A noter que les fans du ballon rond et supporters de la Côte d'Ivoire, du Burkina-Faso, du Soudan et de l'Angola, logés dans le groupe B à Malabo, ont commencé déjà à fouler le sol équato-guinéen. Idem pour ceux du Sénégal, de la Zambie et de la Libye qui ouvre le bal le 21 janvier face à la Guinée équatoriale, co-organisatrice avec le Gabon de cette compétition africaine.

A écouter également ci-dessous : un micro-trottoir de Samuel Obiang Mbana à Malabo auprès de supporters (ou futurs supporters) équato-guinéens.

Auteur : Samuel Obiang Mbana (correspondant à Malabo)
Edition : Konstanze von Kotze, Anne Le Touzé

Audios et vidéos sur le sujet