La Grèce doit-elle encore être sauvée ? | Vu d′Allemagne | DW | 15.06.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

La Grèce doit-elle encore être sauvée ?

Sauver la Grèce, encore une fois.... Est-ce bien nécessaire? Beaucoup d'Allemands en doutent. Les journaux de ce mercredi consacrent une large place au nouveau plan de sauvetage dont doit bénéficier Athènes.

default

L'air soucieux de Jean-Claude Trichet, le président de la Banque centrale européenne, en dit long

Pour die tageszeitung, quand il s'agit de la crise de l'euro, il y a une question qui rassemble les Allemands énervés et les Grecs en colère : pourquoi ne parvient-on toujours pas à faire payer des taxes à ces riches grecs qui friment avec leurs piscines et leurs yachts ? Cela permettrait de résoudre le problème de l'endettement ! Beaucoup d'Allemands ont d'ailleurs une proposition pour y parvenir : on pourrait simplement prêter aux Grecs 1.000 inspecteurs des impôts allemands, pour accélérer la chasse aux trésors.

Griechenland Euro Krise

Les ministres allemand et grec des Finances, le 14 juin, à Bruxelles

Dans les faits, la Grèce est en faillite depuis un an, l'Euro-Land est fini et pourtant les Européens vont encore injecter environ 100 milliards d'euro dans le pays, constate avec amertume Die Welt. Mais ces milliards ne peuvent plus aider la Grèce. Sa solvabilité est désormais plus mauvaise que celle de la Jamaïque, du Pakistan ou de l'Equateur.

Pourtant la logique des sauveteurs reste la même : le pays doit faire encore davantage d'efforts et a besoin d'encore un peu plus de temps. Cette vision est terrible, elle est naïve et irresponsable. Pourquoi cultive-t-on malgré tout cette vision ? L'une des raisons pourrait être la suivante : les responsables politiques veulent éviter à tout prix de reconnaître que l'on a dilapidé des milliards en argent public pour le bien de la solidarité européenne.

Generalstreik in Griechenland am 14.06.2011

Les manifestations sont quotidiennes à Athènes. Ici devant le Parlement

La Süddeutsche Zeiting se veut moins pessimiste et propose même un plan de sortie de crise. Tout d'abord, les Grecs vont devoir faire encore des sacrifices. Deuxièmement, comme cela ne sera pas suffisant, une restructuration de la dette devrait aider.

Troisièmement, il faut un grand plan de reconstruction, comme le plan Marshall en Allemagne après la Seconde Guerre mondiale. Quatrièmement et surtout, il faut que ce sauvetage soit intégré dans une grande réforme. Sans un durcissement du pacte de stabilité, il ne doit pas y avoir de nouvelle aide à la Grèce.

Auteur : Sébastien Martineau
Edition : Philippe Pognan

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !