1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

NRS-Import

La gifle de l'Ethiopie au gouvernement américain

Le secrétaire d’État américain en tournée en Afrique. John Kerry est attendu ce soir en Éthiopie, avant de se rendre en République démocratique du Congo puis en Angola.

Cette tournée, qui se poursuit jusqu'au 5 mai, a notamment pour objet de faire avancer la paix au Soudan du Sud. Mais elle vise également à renforcer la coopération économique et parer à l'influence déclinante de l'Amérique sur le continent. Mais John Kerry sera certainement aussi amené à réagir à des sujets qui fâchent.

Demonstration der Blue Party in Addis Abeba, Äthiopien

La liberté d'expression et presse en danger en Ethiopie.

C'est une véritable gifle que le gouvernement américain vient de recevoir. A quelques jours de la venue de John Kerry à Addis-Abeba, les autorités éthiopiennes ont arrêté et emprisonné six blogueurs et trois journalistes. De quoi déplaire à Washington qui se pose en chantre de la démocratie. Interpellé à ce sujet, Jen Psaki, porte-parole du secrétariat d'état a exhorté le gouvernement éthiopien à un examen rapide du dossier de ces détenus afin de les libérer le plus vite possible. John Kerry devrait donc aborder ce sujet qui fâche même si l'Ethiopie s'avère un partenaire crucial des Etats-Unis

L'Ethiopie est en effet un pays pivot dans la lutte contre l'insécurité dans la sous région. Addis Abeba est engagé dans la résolution des crises qui touchent la Somalie et le Soudan du Sud, ses voisins. Alex Vines du groupe de réflexion Chatham House basé à Londres en Angleterre :

« L'Ethiopie est un État-clé et un partenaire stratégique pour les Etats-Unis, en particulier en matière de lutte contre le terrorisme dans la corne de l'Afrique. Il s'agit donc d'une relation forte entre les deux pays, d'un point de vue historique. Les États-Unis ont fortement investi en terme de développement, mais également en terme de renforcement de capacités et des institutions en Ethiopie.»

Konflikt im Südsudan Flüchtlinge 16.01.2014

Conflits au Soudan du sud.

Le conflit au Soudan du Sud figure à l'agenda de la visite du diplomate américain, qui pourrait y effectuer une visite-éclair. À Addis Abeba, John Kerry pourrait du moins tenter de redonner un souffle aux négociations pour l'instant infructueuses entre les camps du président sud-soudanais Salva Kiir et de son ancien vice président Riek Machar. En RDC, John Kerry devrait évoquer la crise qui ronge le pays et proposer des solutions pour mettre fin au calvaire des populations. Mais c'est surtout un aspect économique qui sous-tend toute cette visite de Kerry sur le continent, étant donné que le Soudan du sud et l'Angola possèdent d'énormes réserves de pétrole et que le sous-sol congolais est riche en matières premières.