1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Accueil

La gestion géopolitique de la mémoire du génocide au Rwanda

Qui a fait quoi durant le génocide qui a meurtri le Rwanda entre avril et juillet 1994 ? La question revient quasi systématiquement à chaque commémoration du génocide et à chaque évocation de cette partie de l'histoire. Et même vingt ans après, elle alimente la polémique et déclenche des émotions. Chacun y va de son commentaire et selon ses intérêts.

Écouter l'audio 25:15

Comme à chaque commémoration, le vingtième anniversaire du génocide cette année 2014, ravive les émotions. Pas seulement au niveau du peuple rwandais et des autorités rwandaises. Sur le plan international, des messages de solidarité ont afflué, de même que des avertissements pour que des drames de ce genre ne resurgissent. Mais n'est-il pas vrai que la probabilité que les événements passés se reproduisent ou non, dépend de la façon dont chacun les interprète ? Autrement dit : Dans quelle mesure la représentation et l'utilisation faite de la mémoire du génocide par les acteurs politiques, rwandais et étrangers, peuvent-elles favoriser un recommencement de ce drame ?

Retrouvez Fréjus Quenum et ses invités : Laurent Nkongoli, Avocat de profession, ancien ambassadeur du Rwanda près le Canada, ancien vice-président de l'Assemblée nationale et actuellement, membre de la commission nationale des droits de l'homme du Rwanda, Yolande Bouka, Chercheuse spécialiste de l'analyse des conflits et de la prévention des risques à l'entenne kényane de l'institut sudafricain d'études de sécurité, et Gerd Hankel, Expert à l'institut allemand pour la recherche sociale basé à Hambourg dans le Nord de l'Allemagne, spécialiste de la région des Grands Lacs