1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

La Gambie veut une nouvelle Constitution

La Gambie, en "quasi faillite", va bénéficier de 225 millions d'euros d'aide de l'Union européenne. Le pays souhaite aussi engager une réforme constitutionnelle pour tourner la page Yahya Jammeh.

Écouter l'audio 02:10

"En Gambie, les priorités sont partout, de l'emploi à la stabilité du pays"

L'Union européenne a promis jeudi une aide de 225 millions d'euros à la Gambie - le pays est quasiment en faillite selon son nouveau président Adama Barrow. Par ailleurs, le mandat des troupes de la Cédéao a été prolongé de trois mois, avec "un effectif minimum de 500 hommes en provenance du Sénégal, du Nigeria et du Ghana", selon son chef, le général François Ndiaye.

Trois semaines après avoir tourné la page Yahya Jammeh, la Gambie veut se doter d'une nouvelle constitution. L'annonce a été faite par le ministre de la Justice Abubacarr Tambadou, nommé par le nouveau président Adama Barrow. À terme, la réforme constitutionnelle devrait rendre les institutions plus démocratiques dans leur fonctionnement et renforcer la veille citoyenne. Fatou Jagne Senghor est la directrice régionale Afrique de l'Ouest de l'organisation "Article 19". Satisfaite de l'annonce de la réforme constitutionnelle, elle exige cependant un processus ouvert. Écoutez-la, au micro de Fréjus Quenum :

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !