1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Carrefour Europe

La Flandre et les sirènes du séparatisme

La Flandre riche de ses 6,5 millions d'habitants et de sa réussite économique affiche son nationalisme . La N-VA, la nouvelle alliance flamande, a été le grand vainqueur des élections municipales en octobre dernier...

Le parti du séparatiste Bart de Wever, la N-VA a le vent en poupe. Il doit montrer sa capacité à gérer les mairies

Le parti du séparatiste Bart de Wever, la N-VA a le vent en poupe. Il doit montrer sa capacité à gérer les mairies

 

La riche ville de Anvers est tombée dans l'escarcelle de la N-VA, comme 38 autres villes de la région flamande

La riche ville de Anvers est tombée dans l'escarcelle de la N-VA, comme 38 autres villes de la région flamande

La Catalogne, la Flandre, l'Ecosse ou l'Italie du nord...un vent de séparatisme souffle sur l'Europe. Ces régions prennent appui sur leur réussite économique pour refuser la solidarité - notamment financière - qui les lie avec leur état. En Belgique par exemple la Flandre, longtemps dominée par une Wallonie riche de son industrie du charbon, prend sa revanche. Le charbon c'est fini, les puits de mine sont fermés et la Wallonie va mal. Lorsque le leader populiste de Flandre, Bart de Wever, membre du parti de la N-VA, la nouvelle alliance flamande, a enlevé la mairie du puissant port d'Anvers en octobre dernier, tout le monde a compris que l'avenir de la Belgique était en jeu. Notre correspondant Antoine Mouteau nous emmène dans une petite ville de Flandre,qui a elle aussi un nouveau maire séparatiste...

Les contes de fée, ce n'est pas pour tout le monde: les enfants pauvres sont privés de l'accès à la culture

Les contes de fée, ce n'est pas pour tout le monde: les enfants pauvres sont privés de l'accès à la culture

Les enfants de la pauvreté

Des enfants qui ont faim et ne mangent qu'une fois par jour, qui ne partent pas en vacances et qui n'ont pas accés à - la différence de leurs camarades - aux jouets, ou activité de loisirs modernes... cela existe dans la riche Europe. Ces enfants là sont même de plus en plus nombreux. Les causes sont multiples et notamment la crise. Mais des situations de précarité comme l'immigration peuvent les renforcer, comme nous l'a expliqué Karolyna Babicka, chargée des questions de migration et d'asile à l'organisation caritative Caritas-europe.

Jeunesse sans emploi

Avant de clore cette page consacrée à l'Europe, signalons que 7,5 millions de jeunes européens âgé de 15 à 24 ans sont, soit sans emploi, soit ont décroché de tout système scolaire ou de formation, d'après la Commission européenne. Et plus d'un jeune européen sur cinq est au chômage. En Espagne et en Grèce les taux atteignent même 50%. La Commission a donc lancé un programme "garantie pour la jeunesse". Elle demande aux états membres de proposer à tous les jeunes de moins de 25 ans une offre de qualité, soit un emploi, soit une formation ou un stage dans les les quatre mois suivant leur sortie de l'enseignement ou la perte de l'emploi. Ces mesures n'ont pas été choisies au hasard. Elles ont fait leur preuve en Finlande, en Autriche ou en Suède. Mais ces pays ont une économie qui tourne et qui cherche plutôt du personnel, ce qui n'est pas le cas de la Grèce. Et puis... la commission recommande mais ce sont les Etats qui disposent

Écouter l'audio 12:30

"Si nous souhaitons l'indépendance, ce n'est pas par romantisme"

La rédaction vous recommande

Liens

Audios et vidéos sur le sujet