1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

La fin est proche pour le gouvernement Olmert

Les journaux allemands sont unanimes : le rapport de la commission d’enquête sur les ratés de la guerre du Liban a sonné le glas du gouvernement d’Ehud Olmert. Le rapport reproche au premier ministre israélien de graves erreurs dans la gestion de l’intervention militaire de l’été dernier contre le Hezbollah, notamment l’absence d’un plan militaire détaillé et des objectifs trop ambitieux. De nombreuses voix s’élèvent à présent pour réclamer sa démission, aussi bien dans les rangs de l’opposition et dans l’opinion publique qu’au sein de son propre parti.

Le premier ministre israélien Ehud Olmert a convoqué mercredi une réunion d'urgence de son cabinet.

Le premier ministre israélien Ehud Olmert a convoqué mercredi une réunion d'urgence de son cabinet.

La dernière heure du gouvernement Olmert est arrivée, écrit la Frankfurter Rundschau. L’année dernière, il s’est engagé dans la guerre sans avoir au préalable analysé en profondeur la situation et sans réfléchir à différentes stratégies militaires. Il s’est lancé précipitamment dans un conflit qui a coûté la vie à plus d’un millier de Libanais et à près de 160 Israéliens, et qui n’a pas atteint ses principaux objectifs : les deux soldats israéliens enlevés par le Hezbollah n’ont toujours pas été libérés et les islamistes sont sortis renforcés de l’affrontement.

Ehud Olmert est fini, estime die Welt, et sa coalition avec lui. La raison à cela n’est pas le rapport de la commission Winograd, qui atteste qu’il a commis de graves erreurs dans la guerre du Liban. La raison est que les Israéliens voient à présent se confirmer officiellement une certitude qu’ils avaient depuis l’été dernier. Pour la majorité de la population, la guerre du Liban était une tragédie, une débâcle, pire encore : une preuve de la vulnérabilité du pays.

Pour la Tageszeitung, il est difficile de concevoir comment le premier ministre a réussi à détourner l’attention générale face aux nombreuses personnes qui ont laissé leur vie dans cette guerre qu’il a ordonnée. Mais ce qui est encore plus incroyable, c’est qu’au lendemain de la publication de ce rapport cinglant, Ehud Olmert continue de gouverner le pays. Avec la même arrogance dont il a fait preuve en lançant l’intervention militaire, il veut maintenant de nouveau prendre les choses en main et sortir la nation du bourbier dans lequel il l’a empêtrée.

Selon la télévision israélienne, écrit la Süddeutsche Zeitung, si des élections avaient lieu prochainement, 0% réélirait Ehud Olmert, c’est-à-dire personne. La commission impute au chef de gouvernement et au ministre de la défense Amir Peretz de graves erreurs, de l’incompétence et des mauvais jugements. Les chances que l’ancien maire de Jérusalem reste au pouvoir sont minces. Ehud Olmert est impopulaire, on le dit arrogant et voilà maintenant que ses échecs sont officiellement reconnus. Ce n’est plus qu’une question de temps avant qu’il ne doive céder sa place, conclut le journal.

Un sondage publié aujourd’hui indique que 65% des Israéliens sont favorables à un départ immédiat du premier ministre. Quant au ministre de la défense, Amir Peretz, lui aussi sévèrement critiqué dans le rapport de la commission d’enquête, il s’apprête à démissionner selon les médias israéliens.

  • Date 02.05.2007
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2gl
  • Date 02.05.2007
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2gl
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !