1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

La fin d'une "guerre de trente ans"

A la Une ce matin, des photos du vote hier au Bundestag, le Parlement allemand, au cours duquel les députés se sont prononcés à une majorité écrasante en faveur d'une sortie du nucléaire d'ici 2022.

default

La photo fait la Une de la presse allemande

Les quotidiens ont opté pour la même photo : celle de la chancelière prête à glisser le bulletin dans l'urne. Avec ce commentaire pour la Süddeutsche Zeitung : qui aurait cru à ce revirement de politique ? Sous entendu : qui y aurait crû il y a à peine quatre mois, avant l'accident nucléaire de Fukushima ?

Pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung, ce vote met fin à une guerre de trente ans en Allemagne et elle va sacrément changer la donne politique. 513 députés ont voté « pour » la sortie du nucléaire, mais le projet n'a pas toujours fait consensus. Le journal rappelle la naissance du mouvement anti-nucléaire dans les années 80, porté par les écologistes. Aujourd'hui, ce revirement de politique met fin à un grand combat idéologique.

Dossierbild 3 Atomkraft abschalten

"Débrancher le nucléaire" : des manifestants jeudi devant le Parlement allemand

Le parti conservateur CDU d'Angela Merkel remet décidément en question ses valeurs fondamentales : lui qui prônait l'atome abandonne l'énergie nucléaire, lui qui croyait au modèle familial traditionnel a mis en place une politique familiale qui prend en compte l'évolution de la société, enfin il a suspendu lui-même le service militaire ! Mais, poursuit la F.A.Z., il ne faut pas pour autant croire que les Verts sont gagnants dans cette histoire. Car c'est Angela Merkel qui a rempli la mission historique que les écologistes s'étaient donnée. La fin du nucléaire était leur projet phare, à voir désormais comment ils s'en sortent…

Die Welt dénonce sévèrement la politique de la chancelière. Car pour le journal, l'Allemagne est dans le flou total. Elle quitte l'énergie nucléaire, alors que rien n'est prévu concernant les énergies de substitution. Die Welt reproche à Angela Merkel d'avoir pris cette décision pour satisfaire le peuple, sans penser aux conséquences économiques pour le pays.

Iraq USA Truppenverstärkungen Panzer Base Warhorse

Les troupes américaines devraient partir fin 2011

Rester en Irak

Un mot pour finir dans la Süddeutsche Zeitung sur le retrait des troupes américaines d'Irak prévu fin 2011. Le quotidien explique qu'il serait judicieux que certains contingents restent pour continuer à former des forces de l'ordre irakiennes. Il faudrait encore trois ans par exemple pour avoir de parfaits pilotes de chasse irakiens. Mais, déplore la Süddeutsche Zeitung, le gouvernement de Maliki va tout faire pour que les Américains partent pour des histoires de politique interne et de lutte de pouvoir. Quel dommage ! Car il s'agit ici de l'intérêt de l'Irak, note le journal, alors que la région est actuellement instable, avec notamment la répression en Syrie. Et n'oublions pas le voisin tout puissant, à savoir : l'Iran.

Auteur : Cécile Leclerc
Edition: Mireille Dronne

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !