La fiabilité des empreintes génétiques | Europe | DW | 07.05.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

La fiabilité des empreintes génétiques

Peut-on encore faire confiance aux empreintes ADN relevées sur une scène de crime ? L’affaire étrange de la femme-fantôme en Allemagne sème le doute chez les investigateurs.

ARCHIV - Beamte der Spurensicherung der Polizei arbeiten auf der Heilbronner Theresienwiese an einem Polizeifahrzeug, an dem zuvor eine Polizeibeamtin getötet und ein weiterer Beamter schwer verletzt wurde (Archivfoto vom 25.04.2007). Das «Phantom von Heilbronn» hat es möglicherweise nie gegeben. Nach Angaben der Staatsanwaltschaft Heilbronn untersucht das Landeskriminalamt in Stuttgart, ob Wattestäbchen, mit denen Spuren an Tatorten gesichert wurden, schon vorher mit DNA verunreinigt waren. Das hatte zuvor «stern.de» berichtet. Das «Phantom von Heilbronn» oder auch die «Frau ohne Gesicht» ist Deutschlands meistgesuchte Verbrecherin. Sie wird mit sechs Morden und einem weiteren Todesfall in Verbindung gebracht. Die Polizei verdächtigt die als äußerst gefährlich geltende Serienverbrecherin, Ende April 2007 in Heilbronn eine 22 Jahre alte Polizistin kaltblütig erschossen zu haben. Foto: Bernd Weißbrod dpa/lsw +++(c) dpa - Bildfunk+++

Les enquêteurs allemands relevant des traces...en vain.

Après le scandale des bâtonnets de prélèvements contaminés découvert en Allemagne, le débat sur est relancé sur les méthodes d'investigation de la police. Criminologues, scientifiques, enquêteurs et avocats débattent de cette arme absolue que semblait être l'ADN. Car pendant 16 ans on a traqué en Allemagne, en France et en Autriche une mystérieuse tueuse en série qui n'existait pas.

Reportage de Patrice Cuvier.

En Grande-Bretagne, l’inventeur des fichiers génétiques en personne sonne l’alerte sur les limites de la méthode. Alec Jeffreys dénonce surtout la course au fichage qui entraîne de mauvaises manipulations.

Précisions de Muriel Delcroix

Egalement dans cette édition : La minorité polonaise de Lituanie

Polen im Ausland - Polonia

6,7% sur les 3 millions et demi d’habitants que compte la république balte sont polonais.

Les Polonais sont en Lituanie l’une des minorités les plus importantes du pays. Lituaniens et Polonais ont une histoire commune longue de 600 ans. Une relation marquée par des hauts et des bas. Aujourd’hui les relations entre les deux pays sont au beau fixe, mais il reste quelques points de friction : l’écriture des noms polonais en Lituanie et les noms de rue écrits en polonais dans certaines villes du pays.

Marielle Vitureau s’est penchée sur les relations entre Lituaniens et Polonais.

Chronique livre : Javier Cercas et le Roi

En Espagne, le dernier livre Javier Cercas, « Anatomía de un instante », relance la polémique sur la responsabilité éventuelle du Roi Juan Carlos Ier dans la tentative de coup d’Etat militaire de février 1981.