1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

La facture salée des élections en RDC

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a estimé à 1,8 milliard de dollars le montant nécessaire pour l’organisation du double scrutin, présidentiel et législatif, prévu en avril 2018.

Écouter l'audio 01:47

'La CENI cherche à retarder les élections' (Bob Kabamba, politologue)

En République démocratique du Congo, la tenue des élections en avril 2018 demeure hypothétique. En effet, la Commission électorale nationale indépendante a estimé le mardi 6 décembre à 1,8 milliard de dollars le montant nécessaire pour l’organisation du double scrutin, présidentiel et législatif.

Cette somme représente pourtant 40% du budget total du pays prévu pour l’an prochain et évalué à 4,5 milliards de dollars. A en croire Bob Kabamba, enseignant à l’Université de Liège, l’annonce du collège électoral congolais est une manœuvre qui sert à maintenir Joseph Kabila plus longtemps au pouvoir. Rémy Mallet s'est entretenu avec lui. 

 

Pour écouter l'interview, cliquez sur l'image

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !