1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

La face cachée de la CSU...

Les journaux allemands reviennent sur le nouveau scandale qui secoue la CSU bavaroise, le parti frère de la CDU d'Angela Merkel, ainsi que sur l'afflux récent de Sintis et de Roms demandant l'asile en Allemagne.

L'Allemagne est une destination appréciée des demandeurs d'asile

L'Allemagne est une destination appréciée des demandeurs d'asile

Pour la Frankfurter Rundschau, lors de l'inauguration du mémorial édifié en souvenir des Sintis et des Roms victimes de la barbarie nazie, Angela Merkel avait souligné que ce génocide avait laissé de profondes blessures et qu'il rappellait la nécessité de respecter la dignité des êtres humains, dans toute circonstance. Apparemment, cela ne vaut pas pour les plus de 6 000 réfugiés Roms originaires de Serbie et de Macédoine qui demandent l'asile en Allemagne. Des demandes rejetées par le Ministre Fédéral de l'Intérieur, de la CSU, qui réclame plus de sévérité en matière de droit d'asile.

Bundesinnenminister Hans-Peter Friedrich Bericht zum Stand der Deutschen Einheit

Hans-Peter Friedrich, Ministre fédéral de l'Intérieur, veut plus de sévérité

Ce n'est plus de la démagogie, c'est du populisme de droite, s'exclame die tageszeitung. Avec ses exigences, Hans-Peter Friedrich attise les préjugés raciaux contre les Roms. Cette froideur technocratique à l'égard des plus pauvres parmi les pauvres au sein de l'Union européenne, qui ne savent plus quoi faire pour survivre aux rigueurs de l'hiver dans leur pays, est choquante. Le quotidien de Berlin revient également sur le scandale qui secoue la CSU, après l'appel téléphonique passé à la deuxième chaîne de télévision publique allemande par le porte-parole de Horst Seehofer, patron de la CSU bavaroise. Il voulait empêcher la diffusion d'un reportage sur le rival de son chef aux élections régionales de Bavière.

Ce qui fait dire à Die Welt : Horst Seehofer a fait preuve de bonne volonté en se séparant immédiatement de son porte-parole. Mais cet appel téléphonique malheureux est aussi pour lui l'occasion de faire preuve d'autorité à la veille d'un sommet très important de la coalition. Cette rencontre doit définir la liberté d'action de la coalition de Berlin, et ainsi aussi de la CSU, lors de l'année électorale cruciale que sera 2013.

CSU Seehofer Affäre Hans Michael Strepp ZDF Anfruf

Horst Seehofer et la CSU veulent garder leur pouvoir en Bavière

Avec sa réaction, Horst Seehofer marque son territoire et son influence. Ce scandale va gravement nuire à la réputation du parti bavarois, estime la Süddeutsche Zeitung. La candidature de Christian Ude, le maire de Munich social-démocrate et très populaire, doit faire tellement peur à la CSU qu'elle panique et fait n'importe quoi. Certes, l'alliance visée entre les sociaux-démocrates, les Verts et un troisième parti indépendant reste loin derrière la CSU dans les sondages. Pour autant, la campagne électorale ne fait que commencer et Christian Ude a maintenant un argument massue de plus pour affirmer qu'il est temps que la Bavière change de gouvernement, conclut le quotidien de Munich.

Auteur : Christophe Lascombes
Édition : J-M Bos

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !