1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

La dure réalité dans les territoires occupés

Mercredi le vice-président américain Joe Biden rencontrera le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, puis le président palestinien Mahmoud Abbas. Une visite sur fond de tension dans les territoires occupés.

Écouter l'audio 02:09

Cette visite met par ailleurs en exergue, la question des relations délicates entre le gouvernement israélien et la Maison Blanche. Alors qu'il avait récemment annulé une rencontre prévue avec le président américain Barack Obama, Benjamin Netanyahua a expliqué avoir fait cela pour ne pas interférer dans la campagne électorale américaine.

Pendant ce temps, la situation dans les territoires occupés suscite l'inquiétude. Pour suivre les cours, les 24 élèves de l'école primaire sont retournés à la maternelle. Car dans la municipalité d'Abu Nouwar, l'administration militaire israélienne a démoli les tentes de l’école. Le professeur Asma'a Sheha se lamente: "l'école avait six pièces et trois toilettes. On nous avait promis un jardin verdoyant et une clôture. Jusqu'à présent, il n'y a rien. Mais nous sommes déterminés. Nous allons tout reconstruire."

La municipalité d'Abu Nouwar est située dans la zone occupée par Israël dans l'Ouest, plus précisément ce que l'on appelle la zone C. Il s’agit d’un territoire palestinien sous administration israélienne. Avant tout travaux de construction, les Palestiniens doivent obtenir un permis de construire, délivré par l'administration militaire israélienne. Les maisons et points d'eau édifiés sans permis sont soumis à un ordre de démolition. Attaraa Mazara'a, 42 ans ne fait pas parti des victimes de la démolition. Chez ses voisins par contre, l'armée israélienne est déjà passée
"les gens ont vu que les bâtiments avaient été construits avec l'aide de l'Union européenne et qu'ils portaient un drapeau de l'UE. Ils ont pensé que cela les protègerait. Mais les bulldozers israéliens ont détruit les maisons et le drapeau avec."

Difficile d'obtenir un permis de construire

Depuis le début de l'année quelque 400 Palestiniens de Cisjordanie sont sans abri et sans moyens de subsistance. Et beaucoup se plaignent qu'il est presque impossible pour eux d'obtenir un permis de construire. David Carden dirige le Bureau des Nations Unies pour l'organisation de l'aide humanitaire dans les territoires occupés selon lui "aux yeux de la communauté internationale, Israël est la puissance occupante dans la zone C en Cisjordanie. Sa tâche principale devrait être de protéger la population civile palestinienne et de veiller à ce que leurs besoins fondamentaux soient satisfaits. Cela signifie que si une infrastructure est détruite, cela pourrait être considéré comme une violation du droit international humanitaire."

Selon l'ONU, entre 2010-2014 environ 2000 demandes de permis de construire dans la zone C ont été présentées. L'administration militaire israélienne n’en a accordé que 33 . La situation en Palestine, le Sommet extraordinaire de l'Organisation de coopération islamique (OCI) s’est penché sur le sujet à Jakarta en Indonésie les 6 et 7 mars. Une rencontre au moment où l’UE et l'Organisation des Nations Unies tirent la sonnette d’alarme concernant la dégradation des conditions de vie dans les territoires occupés.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !