1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

La dépouille de Tshisekedi bientôt de retour en RDC

Le corps de l'opposant congolais sera rapatrié le 12 mai à Kinshasa, a indiqué le secrétaire général de l'UDPS, et ce n'est pas grâce aux autorités de Kinshasa.

C'est "avec beaucoup d'amertume" que le porte-parole de l'UDPS a annoncé le rapatriement du corps d'Étienne Tshisekedi, décédé le 1er février à l'âge de 84 ans. L'UDPS déplore le manque de coopération des autorités de Kinshasa alors que des négociations étaient menées depuis février entre la famille de l'oppposant décédé à Bruxelles et le gouvernement: "Nous réalisons qu'en dépit des efforts consentis, nous nous heurtons à la mauvaise foi de nos interlocuteurs qui, manifestement, ne veulent pas du rapatriement de la dépouille du doc Tshisekedi et ne souhaitent pas son inhumation avec honneurs qu'ils mérite sur le sol de ses ancêtres."

Le corps sera inhumé au siège du parti à Limété, après que la dépouille aura été exposée au Palais du Peuple de Kinshasa. L'UDPS invite les "femmes et hommes d'Etat ainsi que ceux qui n'en ont pas encore eu l'occasion" à venir rendre un dernier hommage à l'opposant historique. "Nous sollicitons la sécurisation des obsèques par les forces de l'ordre de la RDC ainsi que celles de la Monusco, conformément à la résolution 2348 du Conseil de sécurité des Nations unies".

La Cenco monte au créneau

Les évêques assurent la médiation entre l'opposition et la majorité présidentielle

Les évêques assurent la médiation entre l'opposition et la majorité présidentielle

La Conférence épiscopale nationale (Cenco) est par ailleurs sortie du silence observé depuis la nomination de Bruno Tshibala au poste de Premier ministre, le 7 avril, par le chef de l'Etat Joseph Kabila. Les évêques ont estimé que les modalités de nomination constituaient une "entorse" à l'accord de sortie de crise conclu avec l'opposition le 31 décembre dernier. 

Bruno Tshibala a été nommé Premier ministre le 7 avril, quelques jours après avoir été exclu du Rassemblement, la coalition créée autour de l'opposant historique Étienne Tshisekedi. Son fils, Felix Tshisekedi, briguait ouvertement le poste de chef du gouvernement. Selon l'Abbé Nsholé, porte-parole de la Cenco, la nomination de Bruno Tshibala qui a été décidée sans concertation avec le Rassemblement, risque de retarder davantage la tenue de la présidentielle prévue "au plus tard en décembre 2017".

17 militants de la Lucha libérés

17 jeunes militants de laLutte pour le Changement(Lucha) qui avaient été arrêtés au cours d'une manifestation contre des faillites bancaires à Goma, dans l'est de la RDC, ont par ailleurs été libérés samedi après-midi - après plus de 72 heures de détention, alors que la Constitution congolaise prévoit un maximum de 48 heures de garde à vue.

Les militants avaient été interpellés mercredi matin à Goma alors qu'ils tentaient d'organiser un sit-in devant l'antenne locale de la Banque centrale du Congo (BCC) pour dénoncer "la complaisance" de celle-ci dans la faillite d'une des premières banques du pays et de deux caisses d'épargne locales spécialisées dans l'attribution de micro-crédits.

Vendredi, l'organisation de défense des droits de l'Homme Amnesty International avait appelé les autorités congolaises à les libérer "immédiatement et sans conditions [...] et à mettre fin aux atteintes répétées à la liberté de manifestation pacifique".
 

Avec AFP

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !