La crise de l′euro est-elle surmontée ? | Vu d′Allemagne | DW | 28.10.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

La crise de l'euro est-elle surmontée ?

Comme on s’y attendait, lors de leur sommet, les dirigeants européens ont décidé d’une remise de la dette à la Grèce et d’un renforcement du Fonds de secours européen. Cela va-t-il suffire à sauver la monnaie unique ?

default

Pour Angela Merkel, un échec de l'euro serait un échec de l'Europe

Pendant plus d'un an, écrit le Handelsblatt, les chefs d'Etat et de gouvernement ont tenté de remédier tant bien que mal aux symptômes de la crise de la dette et se sont contentés de gagner du temps avec des mesures timides. Mais aujourd'hui, ils tentent véritablement de soigner le mal à la racine. S'ils s'étaient décidé il y a plusieurs mois déjà, le remède aurait coûté beaucoup moins cher. Mais mieux vaut tard que jamais.

EU Gipfeltreffen Brüssel

Angela Merkel a su imposer ses objectifs à ses partenaires européens

Die Welt voit les choses différemment. Agir de façon hâtive peut parfois avoir des conséquences plus graves que ne rien faire dans un premier temps. La chancelière Angela Merkel a insisté pour impliquer d'abord le Fonds monétaire international, pour mettre en place un fonds de secours et pour faire participer les banques avant d'accorder une remise de dette. Et elle s'est surtout assurée que la Grèce et l'Espagne lancent des réformes sans précédent pour prouver au monde de la finance qu'il s'agissait d'un projet sérieux.

La crise de l'euro n'est pas terminée et elle va encore s'aggraver, met en garde la Tageszeitung. La remise de dette à la Grèce est une bonne chose, mais ce n'est pas le seul pays de la zone euro à être surendetté. On peut aussi se demander si le Portugal et l'Irlande parviendront à rembourser entièrement leurs dettes. Les milliards du Fonds de secours ne suffiront pas, affirme le quotidien. La crise est devenue hors de contrôle et gangrène le cœur de la zone euro.

EU Gipfeltreffen Brüssel Silvio Berlusconi

L'Italie est considéré comme l'un des mauvais élèves de la zone euro en matière de budget

Le surendettement réel de quelques Etats marginaux a conduit à un mouvement de panique parmi les investisseurs financiers. A présent, l'Italie et même la France sont considérés comme des candidats potentiels à la faillite, ce qui est tout à fait ridicule. Ces deux pays font partie des économies les plus puissantes au monde.


Pour la Süddeutsche Zeitung, on verra seulement dans quelques temps si l'arsenal d'armes financières et budgétaires mis en place contre l'endettement excessif des Etats et contre les attaques des spéculateurs est suffisant. Mais les chefs d'Etat et de gouvernement des pays de la zone euro sont déjà parvenu à un premier succès, tout aussi important que la remise de la dette ou le contrôle budgétaire : ils ont rétabli la confiance en l'Union européenne.

Auteur : Aude Gensbittel
Edition : Kossivi Tiassou

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !