La CPI réclame Seif al-Islam, la Libye dit non ! | Afrique | DW | 21.11.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

La CPI réclame Seif al-Islam, la Libye dit non !

Seif al-Islam, le fils de Mouammar Khadafi et l'ex-chef des renseignements, Abdallah al-Senoussi, ont été arrêtés ce week-end. Mais les autorités libyennes entendent les juger sur place et non les livrer à la CPI.

default

Seif al-Islam juste après son arrestation le 19 novembre dernier

Arrêtés dans le sud libyen, le sort de ces deux personnalités du régime déchu suscite des inquiétudes en dépit des assurances du CNT, le Conseil national de transition. Des inquiétudes qui trouvent leur explication dans le sort réservé à l'ancien guide libyen Mouammar Kadhafi, exécuté par les combattants rebelles quelques heures seulement après son arrestation en octobre dernier. Seif al-Islam et Abdallah al-Senoussi, sont depuis le 17 juin sous le coup d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale.

Ci-dessous, les précisions de Georges Ibrahim Tounkara qui a joint Fadi al-Abdallah, porte-parole de la CPI.

Audition : Marie-Ange Pioerron

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !