1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

La corruption gangrène toujours le Cameroun

Six années après sa création par le chef de l’Etat camerounais, la Commission nationale anti-corruption, la Conac, vient de rendre public son premier rapport qui épingle les ministères sur la gestion des fonds publics.

default

Le détournement de fonds publics est monnaie courante au Cameroun

Difficile de se débarrasser de la corruption au Cameroun. La Conac épingle ministères et administrations dans son tout premier rapport. Les détournements relèvent surtout du secteur des Travaux publics, à hauteur de 15 milliards de FCFA, du Trésor public, à hauteur de 14 milliards de FCFA, et du ministère de l’Agriculture où 600 millions de FCFA auraient été détournés dans la filière maïs.

Ecoutez ci-dessous les précisions de notre correspondant au Cameroun : Henri Fotso.

Edition : Cécile Leclerc


La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !