1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

La Commission européenne se réveille

Ce matin, les éditorialistes reviennent sur la critique de la Commission européenne à l'encontre de la politique d'expulsion des Roms du gouvernement français. Au menu également : un sondage sur les jeunes en Allemagne.

default

Viviane Reding, commissaire européenne pour la justice

"Un procès-modèle" titre la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Désormais se joue le procès de la Commission européenne contre la République Française. Et c'est la Cour de Justice de l'union européenne qui tranchera. Pour la FAZ, en dénoncant le caractère discriminatoire de la politique française, la Commissaire à la Justice Viviane Reding rappelle l'un des principes fondateurs de l'Union européenne au lendemain de la Seconde guerre mondiale, à savoir : l'égalité des peuples, quelle que soit leur appartenance ethnique ou religieuse. Le journal souligne que ce qui compte n'est pas tant le conflit juridique autour du non-respect des traités européens par le gouvernement français, mais bien la volonté de la Commission et du Parlement européen réunis de montrer au monde entier que l'Europe veille à être un modèle de respect des droits de l'homme. Car si les citoyens de l'Union européenne ne sont pas tous traités de la même manière, alors l'Europe n'aura été qu'un gros monstre bureaucratique. Une belle farce!

Roma Abschiebung

Une famille de Roms de retour en Roumanie

La Süddeutsche Zeitung ne l'entend pas de cette oreille. Pour elle, la Commissaire européenne est allée trop loin en osant affirmer que l'Europe n'avait pas connu de tels démantèlements de camps depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, ce qui revient à comparer la politique du gouvernement français aux crimes nazis. Le quotidien estime qu'une Commissaire en charge de la justice devrait pouvoir faire la différence entre une politique d'extermination d'une minorité ethnique et une politique d'expulsion d'immigrés en échange d'une centaine d'euros. Et puis, quelle bêtise d'affirmer qu'aucune minorité n'a été victime de discrimination en Europe durant la seconde moitié du XXème siècle. La Süddeutsche Zeitung conclut : Viviane Reding s'est discréditée !

Deutschland Jugend

La jeunesse allemande de plus en plus optimiste ?

Die Welt revient sur le récent sondage qui révèle que 59% des jeunes allemands entre 12 et 25 ans sont optimistes sur leur avenir et 76% sont convaincus de la nécessité d'avoir une famille pour être heureux. Voici une bonne nouvelle, s'enthousiaste le journal. Car les jeunes retournent aux valeurs fondamentales : la famille et les attaches affectives.

Ne nous réjouissons pas trop vite, rétorque die tageszeitung. Le sondage révèle aussi que seul un jeune sur 3 est optimiste lorsqu'il provient de milieux sociaux défavorisés. Selon le quotidien, seul l'accès à l'éducation et aux études est la clé du bonheur. Et ce sondage rèvèle l'existence d'un fossé croissant entre les jeunes issus de milieux aisés et les autres. Un fossé à combler si l'on veut construire ensemble une société pacifique, note le journal ! Car le bonheur n'est pas qu'une affaire privée.

Auteur : Cécile Leclerc
Edition : Marie-Ange Pioerron

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !