1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

La coalition CDU/FDP perd sa majorité au Bundesrat

Le Land de Rhénanie du Nord-Westphalie a voté pour élire son parlement régional: la CDU d'Angela Merkel et les sociaux-démocrates arrivent à égalité… et ni la gauche ni la droite ne dispose d'une majorité stable.

default

Déconfiture de Jürgen Rüttgers, ministre-président sortant (CDU)

Il va falloir négocier !

Du côté de la coalition CDU/FDP sortante, la même que celle qui est au pouvoir au niveau national, la défaite est cuisante. Tous les analystes s'accordent pour y voir un coup de semonce, quelques mois seulement après la mise en place du gouvernement libéralo-conservateur au niveau fédéral. Les électeurs du Land le plus peuplé du pays ne sont pas satisfaits de la gestion de la crise financière et du secours de la Grèce, et ils ont peur des réformes annoncées sur les plans fiscal, des retraites et de la santé.

Infografik Wahlergebnis der Landtagswahl NRW 2010 vorläufiges amtliches Endergebnis

Résultats partiels: aucune majorité stable ne se dessine

Quoiqu'il en soit, la CDU de la chancelière enregistre la baisse la plus forte : -10,2% depuis les dernières élections en Rhénanie du Nord-Westphalie. Plus grave pour lui, le parti perd sa majorité au Bundesrat, la chambre haute du parlement, là où siègent les représentants des Länder qui ont un rôle capital puisque leur assemblée contribue à l'élaboration des lois fédérales. Malgré tout, la CDU revendique la présidence de la région. Là où ça se complique, c'est que si le Bundesrat passe majoritairement dans l'opposition, il sera beaucoup plus difficile pour le gouvernement fédéral de faire passer ses projets de loi et de réformes. D'ailleurs, l'autre parti de la coalition gouvernementale, le FDP libéral, reconnaît que la défaite au scrutin régional de Rhénanie du Nord-Westphalie – le FDP stagne à 6% - compromet ses ambitions réformatrices. La chancelière vient tout juste de le confirmer: il n'y aura pas de baisse des impôts d'ici un ou deux ans.

NRW / Nordrhein-Westfalen / Kraft / SPD

Beau score pour Hannelore Kraft du SPD, mais sera-ce suffisant pour gouverner?

Compliqué aussi du côté de l'opposition…

Les sociaux-démocrates du SPD pourraient se frotter les mains d'avoir mis en déroute la majorité gouvernementale. D'ailleurs ils disputent à la CDU la présidence de la Rhénanie du Nord-Westphalie, mais le SPD non plus n'a pas recueilli assez de voix pour disposer d'une majorité. Il va donc mathématiquement devoir faire alliance, par exemple avec les Verts et l'extrême-gauche, pour asseoir sa victoire. Sauf que les dissensions sont importantes entre le SPD et son petit frère revendicatif de Die Linke.

Une option reste envisageable, celle d'une grande coalition CDU/SPD, qui obligerait cependant les conservateurs à faire de gros compromis, et pourrait, à la longue, discréditer les sociaux-démocrates dans leur rôle de principal parti d'opposition au niveau fédéral.

Auteur: Sandrine Blanchard
Edition: Audrey Parmentier

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !