1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afro-presse (hebdomadaire)

La Chine en Afrique, menace ou atout?

Les investissements chinois en Afrique sont vus d'un mauvais oeil par les européens - et par beaucoup d'africains eux-mêmes. On s'offusque de l'appétit chinois en matières premières. Jusqu'à en oublier les bénéfices?

"Le développement des relations sino-africaines a été accompagné d’avertissements et de craintes", rapporte la Frankfurter Allgemeine Zeitung. En Europe comme en Afrique, on s'offusque de "l'appétit chinois en matières premières". On voit en la Chine la possible prochaine "puissance coloniale en Afrique". Pour le journal de Francfort, c’est certain, les investissements chinois ont souvent posé problème. Notamment dans le domaine agricole : "déplacement forcé de populations, sans bien sûr de compensations, atteintes irréparables à l’environnement, non respect des droits des travailleurs. Tout cela fait que les relations sont parfois difficiles entre les investisseurs et la force de travail locale." Mais la FAZ invite ses lecteurs à regarder au-delà : "Il n’y a pas que les grandes entreprises chinoises qui investissent les marchés africains. De petites et moyennes entreprises se lancent dans les domaines les plus variés".

Des entrepreneurs chinois touche-à-tout

Que ce soit l’exploitation de fermes avicoles au Ghana, l’installation de systèmes d’irrigation au Mozambique ou la reprise plantations de café au Kenya: les chinois diversifient les investissements. "Ces projets sont tournés vers le marché africain, pas l’exportation". Ils pourraient bien survivre au ralentissement de l’économie chinoise. "Et à moyen-terme, fournir au secteur les infrastructures qui lui manquent pour vraiment se développer", conclut le journaliste. Pour l’instant, bien des pays d’Afrique sont dépendants des importations pour s’alimenter, rappelle la FAZ.

China Somalia Einsatz gegen Piraten

L'armée chinoise mène déjà des opérations anti-piraterie dans le golfe d'Aden

Ces investissements sont donc précieux! La Süddeutsche Zeitung, de Munich, s’est, elle, intéressée à un évenement dont on a peu parlé : l’annonce, par le gouvernement chinois, de la création d’une base militaire à Djibouti. La première base militaire chinoise sur le continent africain. La Chine a réussi là où la Russie a pour l'instant échoué. Grâce à une stratégie bien travaillée, explique le journaliste. Elle passe bien sûr par des investissements massifs: "des milliards de dollars dans la construction de routes et de voies de chemin de fer." Pour la Süddeutsche, pas de doute: "La Chine est bien ancrée en terre africaine".

Burkina: La presse allemande admirative

"Un vote propre, un gagnant incontestable", "Le pays des hommes tranquilles fait honneur à son surnom": voilà deux titres de la presse allemande sur l’élection présidentielle au Burkina. Le ton est donné. Mais ce n'est que la "première étape d'un long processus", selon die tageszeitung, de Berlin.

Burkina Faso Präsidentschaftswahlen Roch Marc Christian Kabore

Roch Marc Christian Kaboré, vainqueur incontestable des élections présidentielles de novembre

Car "Kaboré est un homme de l’ancien système". Pourra-t-il vraiment fournir au Burkina le changement dont le pays a tellement besoin? Le Burkina, qui "se trouve à la 181ème place de l’Index de Développement humain établi par les Nations Unies. Sur 187", rappelle le journaliste. Et l'enjeu dépasse les frontières du pays. Il est entouré de pays en difficulté: la Côte d’Ivoire, au sud, retrouve tout juste le chemin de la normalité après la crise post-électorale de 2010. Le Niger, et surtout le Mali, sont au prises avec des groupes terroristes qui les déstabilisent. Mais pour la Süddeutsche, on peut compter sur les Burkinabè pour provoquer le changement. "Ils ont fait leur preuve!"

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !