1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

"La Chancelière est-elle venue trop tard?"

Un thème fait, ce jeudi encore, l'objet de nombreux commentaires: la visite de la chancelière allemande hier à Heidenau où de violents heurts avaient eu lieu le week-end dernier devant un foyer de réfugiés.

"La Chancelière est-elle venue trop tard?", s'interroge la FAZ, la Frankfurter Allgemeine Zeitung. "La présence de hauts représentants de l'Etat dans des endroits sensibles sur le plan social est certes importante, comme chez les réfugiés de Heidenau, parce que l'on peut ainsi montrer que l'Allemagne est un pays ouvert au monde. Et sur le plan intérieur, les appels lancés par des dirigeants peuvent renforcer l'unité et l'intégration, mais aussi la prise de distance vis-à-vis de ceux qui propagent le racisme et la xénophobie.

Deutschland Sigmar Gabriel besucht Heidenau

Le vice-chancelier Sigmar Gabriel a, le premier, rendu visite aux réfugiés de Heidenau (le 24.08.15)

Toutefois, il serait déplorable de juger que tel ou tel responsable politique est le meilleur seulement parce qu'il serait toujours le premier à dénoncer la violence et la haine. Quelle personne sensée ne condamne-t-elle pas de telles choses? Ceux qui menacent d'autres personnes sont des cas pour la police et la justice- qui, du reste, se doivent d'intervenir immédiatement et non pas parce que l'opinion publique ou le monde politique s'insurge!" estime la FAZ.

La Leipziger Volkszeitung, quotidien de l'est de l'Allemagne, exprime son indignation quant à l'accueil réservé par une partie des habitants de Heidenau à Angela Merkel. Elle, qui en tant que chancelière est respectée et réputée dans le monde entier, a été conspuée et apostrophée de “traîtresse au peuple“ ! Parce qu'elle parle avec des réfugiés, parce qu'elle montre son empathie et parce qu'elle n'est pas disposée à boucler l'Allemagne afin d'en protéger la prospérité par des fils de fers barbelés ?! s'indigne l'éditorialiste.

Bundeskanzlerin Merkel besucht Flüchtlingsunterkunft

Des manifestants attendent la chancelière avec un panneau portant l'inscription : "Volksverräterin" , "Traitresse au peuple" (26.08.15)

Faisant allusion au fruit préféré des Allemands de l'Est qui en ont été quasiment privés jusqu'à la Chute du Mur, il poursuit: il y a assez de bananes pour tout le monde ! Que les gens ici (à l'Est) luttent pour l'égalité des conditions de vie entre l'Ouest et l'Est du pays, qu'ils revendiquent le même salaire pour le même travail et les mêmes droits sociaux- tout cela est compréhensible - . Mais que cela se fasse sur le dos de ceux qui ne possèdent rien est absolument inacceptable !", estime le journal de Leipzig.


Le quotidien Die Welt souligne,lui, : "qu'accorder une protection et l'asile à ceux qui sont persécutés politiquement est l'un des plus importants principes humanitaires, un droit fondamental. Mais une migration globale des pays pauvres vers les pays riches ne peut être la solution, aussi amer que cela puisse être pour les peuples concernés, estime le journal. Le monde politique devrait réaliser qu'il ne suffit pas de condamner des militants néonazis et leurs paroles. 'L'Allemagne aide là où l'aide est nécessaire“, a déclaré la chancelière lors de sa visite à Heidenau. Mais, critique l'éditorialiste, elle n'a pas dit comment elle veut résoudre les problèmes de 800.000 immigrants. On peut aussi détruire un droit fondamental en l'élargissant à l'infini", conclut Die Welt.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !