1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

La Centrafrique est menacée de partition

Selon le chef rebelle Nourredine Adam , il s'agit d'un " Etat autonome et laic", la "République du Logone" ou encore République de Dar el Kouti". Il n'y aura pas donc d'opérations électorales dans cette région nord.

Écouter l'audio 02:03

"Nous ne déclarons pas la guerre au peuple centrafricain..." (Commandant Maouloud Moussa , porte parole du FPRC)

Le chef rebelle centrafricain Nourredine Adam, qui dirige l'une des factions de l'ex-seleka – le FPRC – opposé au redéploiement de l'Etat et au processus électoral, a déclaré un Etat autonome dans son fief du Nord-Est, à moins de deux semaines de l'élection présidentielle. "La République du Logone a été proclamée hier à Kaga-Bandoro", selon son porte-parole le commandant Maouloud Moussa qui affirme que le communiqué a été signé hier et une copie remise au chef de bureau de la Minusca basé dans la ville.

Des propos dénoncés par le gouvernement de transition qui exige l'arrestation du chef rebelle.

Une correspondance à Bangui de Jeff Murphy Barès.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !