1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

La candidature à la chancellerie met l´opposition en conflit

L´opposition conservatrice allemande n´est pas à la fête. La perte de points dans les sondages d´opinion sanctionne un manque de cohésion entre les deux partis de l´Union, dont le différent à propos de la réforme du système de santé cristallise les dissensions. Pour corser le tout, le débat sur le candidat commun aux législatives de 2006 à fait son apparition ce week-end au sein de l´union qui pourtant ne voulait l´aborder qu´à la fin de l´année prochaine. La presse allemande s´en fait l´écho ce matin.

Edmund Stoiber et Angela Merkel. Ennemis intimes.

Edmund Stoiber et Angela Merkel. Ennemis intimes.

Pour la Tageszeitung de Berlin, il ne fait pas de doute que Angela Merkel, chef de file de la CDU est la seule a pouvoir défier Gerhard Schröder. Edmund Stoiber, son homologue de la CSU a lui déja échoué dans la course à la chancellerie en 2002. A l´époque l´union était en mal d´une personnalité de grand format. Aujourd´hui le chef du gouvernement bavarois est cantonné dans la politique régionale et son salut passe par une victoire de l´opposition en 2006. D´où la requête de collègues qui ne lui veulent que du bien : renonce à être candidat, Angela te le rendra.

Mais n´est-il pas un peu tôt pour ouvrir ce débat ? S´interroge Die Welt. La planification prévoit certes de s´y atteler beaucoup plus tard mais la tentation pour certains de clarifier la situation est trop grande. Forte du soutien de la jeunesse conservatrice lors de son assemblée annuelle à Oldenburg ce week-end, Angela Merkel en a appelé à l´harmonie entre les deux partis sachant qu´elle en tirera profit. Cependant L´union chrétienne-sociale (CSU) ne l´entend pas de cette oreille, arguant que l´urgence n´est pas là.

D´autant, écrit la Süddeutsche Zeitung, que le petit frère de la CDU s´est d´ores et déja accommodé d´une candidature de Angela Merkel. En retour cependant il veut peser sur le programme de l´union en vue des législatives. Tenter d´enrayer ce processus en déterminant dès maintenant le candidat, poursuit le journal, frôle le certificat d´indigence. Merkel veut donc mettre fin au conflit tant qu´il est encore temps. Car si en 2001 la mise en scène de la course à la candidature au sein de l´union fut parfois très plaisante, aujourd´hui elle est tout au plus grotesque conclut le journal.

Enfin la Leipziger Volkszeitung, quotidien de la ville où le docteur Merkel a effectué ses études de physique, se permet d´émettre un conseil à son adresse. Il lui faut rester sereine. C´est en imposant ses conceptes de réforme qu´elle prouvera sa compétence et confirmera son statut de candidate. Car en cas de renoncement prématuré de Stoiber, prévient le commentaire, il demeure dans la CDU en effet suffisamment de collègues masculins opposés à ce qu´une femme soit à leur tête.

  • Date 25.10.2004
  • Auteur Yann Durand
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9g6
  • Date 25.10.2004
  • Auteur Yann Durand
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9g6
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !