1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

La campagne électorale américaine entre dans sa phase ultime

Mardi prochain les américains sont appelés à élire leur président. Dans les sondages les intentions de vote révèlent une parité ne satisfaisant aucun candidat. John Kerry et Georges Bush mettent donc les bouchées doubles pour convaincre les minorités indécises. Pour ce faire ils n´hésitent pas à se servir de figures populaires, comme le démontre l´entrée en lice lundi de l´ex-président démocrate Bill Clinton et celle attendue du gouverneur républicain de Californie, Arnold Schwarzenegger. Un thème largement traité par la presse allemande ce matin.

Bush et Kerry au coude à coude

Bush et Kerry au coude à coude

« Compte tenu de l´extrème dichotomie du paysage politique américain John Kerry et Georges Bush n´auront aucun mal à mobiliser leur base » remarque la Frankfurter Allgemeine Zeitung. De part et d´autre, une défaite signifierait l´apocalypse. Non! Il s´agit désormais de solliciter les groupes cibles, dont le plus grand, celui des femmes que l´on considère d´ailleurs bizarrement comme telles, s´étonne le journal. N´ont-elle pas apporté 8 millions de voix de plus que les hommes il y a quatre ans ? En tous cas les « soccer moms », ces mères qui ne travaillant pas, ont le temps d´emmener leurs enfant au football, sont devenues désormais des « sécurity moms » titre le quotidien, faisant allusion à l´importance que la sécurité contre le terrorisme revêt dans la campagne.

Ceci dit, plus indécises encore sont les minorités des africain-américains et des latinos. Or il manque à John Kerry le charisme nécessaire pour les atteindre. Qu´a cela ne tiennent, Bill Clinton vient à la rescousse pour galvaniser les auditoires. Et il n´a pas perdu la main commente la Süddeutsche Zeitung, l´apparition du convalescent à Philadelphie. Et d´ajouter que Georges Bush a mal vécu cette journée, abasourdi qu´il était par la disparition d´explosifs d´Irak. Il ne restait donc à son camp que la mise du retour de Clinton au compte de la faible campagne des démocrates ; et surtout une contre attaque personnifiée par le très médiatique Arnold Schwarzenegger.

Pour le quotidien Die Welt, Georges Bush en poursuivant sa mission divine après le 11 septembre et jouant de sa ferveur religieuse dans la campagne électorale n´éveille pas la confiance de tous. Loin de là. Nombreux sont en effet les américains qui y voient la tentative d´enterrer ses erreurs sous le dogme. Pendant ce temps souligne le journal, John Kerry, d´ordinaire beaucoup peu enclin à la bigoterie, s´est tout de même mis à afficher sa croyance depuis que des cardinaux ont brandi la menace du jugement dernier pour quiconque voterait en faveur de l´hérétique. Celui-ci s´était montré trop libéral concernant les dossiers du clonage thérapeutique et de l´avortement.

  • Date 27.10.2004
  • Auteur Yann Durand
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9g4
  • Date 27.10.2004
  • Auteur Yann Durand
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9g4
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !