1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

La Bundesbank a 50 ans

Aujourd’hui la Bundesbank, la Banque Centrale allemande fête le cinquantenaire de sa fondation.

Siège de la Bundesbank à Francfort

Siège de la Bundesbank à Francfort

Sise à Francfort sur le Main, elle prenait le 1er août 1957 le contrôle de la jeune monnaie d’après guerre, le Deutsche Mark, jusque là du ressort de la Banque des Etats régionaux allemands. La Bundesbank a toujours veillé à la santé du Deutsche Mark, une devise qui devait bientôt devenir l’une des plus stables au monde. Jusqu’à l’arrivée de l’Euro en 2002…Depuis, la Bundesbank œuvre pour la stabilité de la nouvelle monnaie européenne en mettant en œuvre en Allemagne les décisions de la BCE, la Banque Centrale Européenne.

Depuis sa fondation en 1957, la Bundesbank a toujours défendu la stabilité de la monnaie allemande tout en veillant à son indépendance vis-à-vis des différents gouvernements qui se sont succédés à Bonn, puis à Berlin. Aujourd’hui les tâches de la Bundesbank se sont transformées, mais elle participe aussi à la stabilité de l’Euro. Le président de la Bundesbank, Axel Weber :

« Nous oeuvrons pour la stabilité de l’Euro avec succès depuis 1999, la Bundesbank y contribue. Nous prenons part aux prises de décisions à différents niveaux, en tant que banque d’émission nous mettons en application pour l’Allemagne les décisions du Conseil de la BCE, la Banque Centrale européenne, Conseil dont je fais partie. Donc nos tâches se sont un peu transformées, mais ce n’est pas un changement drastique … »

Le président de la Bundesbank estime essentielle l’ indépendance de la Banque centrale allemande comme aussi celle de la Banque Centrale Européenne, inscrite du reste dans les textes européens. Ce mercredi encore, Axel Weber a critiqué les tentatives d'interventionnisme du président francais Nicolas Sarkozy qui critique la politique de la BCE et l'euro fort qui, selon lui, freine la croissance. Le président de la BCE a réaffirmé la nécessité d'une politique monétaire indépendante et il s’est affirmé optimiste :« …Je crois que la politique francaise ne va pas se manoeuvrer dans une impasse en exigeant l’impossible. Je suis persuadé que tous les politiques européens reconnaîtront de plus en plus la contribution positive de la Banque pour la stabilité de la valeur monétaire, même en France. »

La Bundesbank fêtera –t-elle un jour ses cent ans ?Axel Weber :

„ La Bundesbank existera dans 50 ans encore. Mais, comme au cours des sept dernières années de l’union monétaire, nous continuerons de nous transformer. Nous nous adapterons aux exigences de l’ »eurosystème » tout comme, en Europe, tous les autres collègues des autres banques centrales…

Pour marquer son cinquantième anniversaire, la nuit dernière, des fenêtres illuminées ont formé un « 50 « géant sur les treize étages du bâtiment central de la Bundesbank à Francfort ...