1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

La bataille d'Alep fait rage, les civils sont les premières victimes

En Syrie, la bataille d'Alep oppose toujours les forces du régime de Bachar al-Assad et de ses alliés aux forces insurgées, qui reperdent les gains de terrain obtenus lors d'une récente grande offensive.

"Les habitants d'Alep sont les otages de tous les belligérants en Syrie. Les parties en conflit ne connaissent aucun scrupule, aucune limite", relève le quotidien Sächsische Zeitung. "Des puissances telles que l'Arabie Saoudite, l'Iran ou la Russie qui luttent pour renforcer leur influence en Syrie et leur domination régionale, les approvisionnent en armes et les soutiennent financièrement. Et l'Occident? Horrifié et désemparé, il assiste à cette tragédie. Tous les appels à un armistice, tous les efforts diplomatiques n'ont aucune chance de succès, aussi longtemps que les parties en conflit continuent de croire qu'ils peuvent l'emporter sur le champ de bataille. Mais, estime le quotidien de Dresde, cela n'arrivera pas…"

Syrien Aleppo Kämpfe

Des combattants de tous bords s'affrontent dans des combats de rues à Alep


"L'issue de la bataille d'Alep sera lourde de conséquences", estime par contre le quotidien Handelsblatt de Düsseldorf: "Celui qui gagnera la bataille, ne gagnera pas seulement Alep. Mais il aura de bonnes chances de remporter la guerre dans toute la Syrie. Et lors de la recherche d'une solution politique au conflit, à la table des négociations, celui qui contrôlera Alep aura les meilleurs atouts en mains.

Syrien - Zerstörtes Aleppo 2016

A Alep, les enfants jouent à la guerre avec des armes de plastique

Les appels humanitaires à stopper le carnage dans la seconde ville du pays sont innombrables, mais restent vains: les adversaires du président Bachar al-Assad intensifient leurs opérations militaires et Assad est lui, massivement soutenu par Moscou et Téhéran. Washington assiste sans agir au spectacle des Syriens qui se tuent mutuellement et qui transforment leur pays en un vaste champ de ruines"...

Autre thème: la Bundeswehr et la lutte anti-terroriste

L'Allemagne débat sur une possible contribution de la Bundeswehr, l'armée allemande à la lutte anti-terroriste sur le sol national. Une idée lancée par la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen.

Bundesverteidigungsministerin Ursula von der Leyen Kommando Territoriale Aufgaben der Bundeswehr

La ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen prévoit de faire participer la Bundeswehr à des missions anti-terroristes sur le sol national

La plupart des éditorialistes n'approuvent pas l'idée de se servir de l'armée dans la lutte anti-terroriste. Le quotidien régional Badisches Tageblatt de Baden-Baden, par exemple, reproche à la ministre de la Défense d'oublier l‘Histoire: "Que les possibles missions de l'armée allemande soient étroitement définies, limitées, cela se comprend face au passé récent de l'Allemagne, avec la fin de la République de Weimar et la catastrophe du national-socialisme et du IIIème Reich!"…

Deutschland Bundeswehr Grundausbildung

De jeunes recrues allemandes apprennent les techniques de camouflage

Autre son de cloche dans le quotidien Die Welt : "Sécurité extérieure et sécurité intérieure sont devenues inséparables" estime le quotidien conservateur: "La Bundeswehr, solidement ancrée dans la démocratie pourrait fort bien, dans des limites clairement fixées, apporter une contribution adéquate face à une attaque terroriste d'envergure. La Bundeswehr dispose de moyens de défense contre des attaques chimiques et biologiques. Et avec ses capacités de transport, elle pourrait soutenir les forces de police en cas d'escalade de la situation. Elle dispose aussi de moyens de communications utiles dans des situations d'urgence. Et, souligne Die Welt, l'armée serait aussi en mesure de bloquer plus efficacement que la police, routes et voies de communications utilisées par les terroristes"...

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !