L′été sera chaud... | Vu d′Allemagne | DW | 13.07.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

L'été sera chaud...

La presse allemande revient sur le coup de chaud des TGV allemands et sur la décision de la Suisse de ne pas extrader Roman Polanski vers les USA où il est accusé de relations sexuelles avec une mineure il y a 30 ans.

default

La mauvaise gestion de la panne de climatisation des ICE fait fondre la réputation de chemins de fer allemands comme neige au soleil...

Pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung, la cause des pannes à répétition de la climatisation des TGV allemands, entraînant malaises des passagers et évacuation des trains bondés, est claire : les chemins de fer allemands ont confié le développement de leurs nouveaux trains à l'industrie ferroviaire, à savoir à des entreprises privées telles que Siemens, Alstom et Bombardier. Certes, les motifs étaient peut-être honorables, il n'en reste pas moins que cela a fortement augmenté le nombre des interfaces techniques et donc, des possibilités de panne.

Hitze in Europa Deutschland ICE Klimaanlage Ausfall

Samedi dernier, les passagers d'un TGV allemand sont pris de malaises à la suite de la panne de la climatisation.

Die Welt cloue moins au pilori la défaillance du matériel que la catastrophique gestion de crise des chemins de fer allemands. Pourquoi n'a-t-il pas été possible de mettre en place une aide efficace à la prochaine gare ? Pourquoi aucun médecin n'a-t-il pu être mobilisé pour venir en aide aux personnes incommodées ? Si de tels plans d'urgence, que ce soit pour les grands départs, la canicule ou le gel, n'existent pas, il est grand temps de les élaborer et de les mettre en œuvre.

Deutschland Sommer 2010 Hitzewelle Sonne Wetter Flash-Galerie

La police fédérale allemande a ouvert une enquête à l'encontre des chemins de fer allemands pour coups et blessures involontaires.

La Tageszeitung enfonce le clou : quelle impudence de la part du porte-parole des chemins de fer allemands d'opposer ces « regrettables exceptions » comme il dit aux 1 400 trains qui n'ont pas connu de problèmes. Une tactique que l'on pourrait appliquer à d'autres accidents ou catastrophes. Et le quotidien ironise : pour la marée noire du Golfe du Mexique, pourquoi le patron de BP n'évoque-t-il pas pour se dédouaner les milliers de forages sous-marins effectués sans accident dans toutes les mers du globe ? Le journal de Berlin évoque aussi la fin de non-recevoir opposée par la Suisse à l'extradition de Roman Polanski.

Roman Polanski Anwesen Schweiz Auslieferung

Après de longs mois de tergiversations, la Suisse refuse la demande d'extradition des USA et libère Roman Polanski.

Ce qui fait dire à la Süddeutsche Zeitung : les Suisses ont pris là une décision bien pesée. Berne a joué la montre pour chercher, et trouver, le prétexte juridique permettant de rejetter la demande américaine. Les conservateurs américains vont hurler. Mais ces protestations vont se calmer et tout le monde ou presque sera heureux que l'affaire Polanski soit enfin terminée.

Roman Polanski

Aujourd'hui âgé de 76 ans, le célèbre cinéaste est accusé aux USA de relations sexuelles sur mineure en 1977.

Une satisfaction que ne partage pas la Frankfurter Rundschau. Cette décision laisse un arrière-goût amer. Non pas, parce que le coupable n'est pas condamné. Cela arrive souvent en raison de la prescription ou des défaillances de l'enquête policière. Ce qui est regrettable ici, c'est que l'oubli et le pardon soit réclamés en raison du statut culturel du délinquant. Ce n'est pas Polanski, le grand metteur en scène que l'on libère. C'est un petit monsieur qui a abusé d'une fillette de 13 ans.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !