1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

L’épidémie d'Ebola inquiète

L'ampleur de l'épidémie d'Ebola est « largement sous-évaluée », selon l'Organisation mondiale de la santé. L'OMS s'inquiète de la progression rapide de l'épidémie.

L'épidémie continue de faire des victimes

L'épidémie continue de faire des victimes

Cette inquiétude n'est pas sans fondement, puisque selon l'organisation, le virus continue à s'étendre. Actuellement le bilan s'élève à plus de 1 000 morts dans les quatre pays actuellement touchés : Guinée, Liberia, Sierra Leone et récemment le Nigeria. Ceci en dépit des mesures de plus en plus draconiennes qui sont prises. De nouveaux cas sont enregistrés dans les pays touchés.

Face à la vitesse de propagation de la maladie, l'OMS entend renforcer davantage la riposte avec le soutien individuel de divers pays, des agences de contrôle des maladies et celles des Nations unies.

Les pays africains confrontés à l'épidémie ont en effet avoué leur impuissance à juguler par leurs propres moyens la progression du virus. Ceci alors même que l'état d'urgence sanitaire est déclaré dans chacun d'entre eux. En plus des actions des humanitaires sur place, la mobilisation internationale se poursuit.

Une mobilisation désormais indispensable

L'Afrique du Sud envoie en Sierra Leone un laboratoire mobile, qui sera installé dans la capitale pour analyser des échantillons sanguins. Le Liberia a reçu mercredi des doses de ZMapp, le sérum expérimental américain pour traiter deux médecins contaminés et a par ailleurs commencé des travaux d'extension du centre de traitement de Monrovia, la capitale.

Des centres américains de contrôle et de prévention des maladies devraient également équiper les pays touchés avec des ordinateurs pour pouvoir avoir une vision en temps réel de l'évolution de l'épidémie.

Dans plusieurs pays, l'accent est par ailleurs mis sur la sensibilisation, mais selon l'Organisation mondiale de la santé, il faudrait davantage pour arrêter la propagation du virus. Selon l'organisation Médécins sans frontières, il faudra environ six mois pour contenir l'épidémie.

Deux des pays touchés par le virus Ebola font frontière avec la Côte d’Ivoire. Le gouvernement ivoirien a donc décidé de renforcer son dispositif de prévention contre la maladie. Parmi les nouvelles mesures décrétées: l’interdiction de se serrer la main ou de se faire des accolades. Comment les Ivoiriens vivent-t-ils ces dispositions au quotidien ? Cliquez sur l’image ou sur le lien pour écouter le reportage de notre correspondant à Abidjan, Julien Adayé.

Écouter l'audio 02:11

« La psychose s’est presque emparée de la population »

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !