1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

L'épidémie de fièvre jaune suscite des inquiétudes

Angola, RDC, Ouganda… voilà quelques pays où la fièvre jaune fait actuellement des victimes. Mais d’autres pays seraient également touchés.

Écouter l'audio 02:07

"Le virus circule dans les grandes villes où c'est difficile de s'assurer que tout le monde est vacciné..." Tarik Jasarevic

Depuis fin décembre, plus de 2.200 cas suspects ont été enregistrés, principalement en Angola, selon l’Organisation Mondiale de la Santé. L’OMS dont le comité d’urgence doit décider entre autres si cette épidémie de fièvre jaune constitue une urgence de santé publique de portée internationale.

La fièvre jaune est transmise par le moustique Aedes aegypti, vecteur de nombreux virus comme Zika ou la dengue. Dans un communiqué, la directrice du département de la Santé de la Fédération internationale de la Croix-Rouge (FICR), Julie Lyn Hall, a expliqué que "les stocks limités de vaccins, les systèmes inadéquats de surveillance des maladies, la mauvaise hygiène et les interactions transfrontalières économiques et sociales quotidiennes risquent de transformer une crise nationale en crise mondiale". Une crainte partagée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Quelle est concrètement la situation sur place ?

Ecoutez les précisions de Tarik Jasarevic, porte parole de l’OMS en cliquant sur l'image ci-dessus.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !