1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Culture

Léopold Sédar Senghor et le Sénégal indépendant

Au moment des indépendances, à la fin des années 50 et au début des années 60, quel est le rôle de Léopold Sédar Senghor, le père de la "Négritude"? Une interview avec l'historien Jakob Vogel

default

Le 4 avril 2010, on célèbre les 50 ans de l'indépendance du Sénégal, une indépendance marquée par la personnalité de celui qui a dirigé le pays de 1960 à 1980 : Léopold Sédar Senghor. Un nom qu'on relie également au concept de Négritude, qu'il a développé dans les années 30 notamment avec l'écrivain martiniquais Aimé Césaire.

Aime Cesaire

Le poète martiniquais Aimé Césaire, chantre de la négritude

La définition de la négritude à l'époque, « c'est la simple reconnaissance du fait d'être noir, et l'acceptation de ce fait, de notre destin de Noir, de notre histoire et de notre culture ». Les deux hommes affirment haut et fort la grandeur de la civilisation et de l'histoire africaines face au monde occidental qui les avait jusque-là dévalorisées. Au moment des indépendances, à la fin des années 50 et au début des années 60, quel est le rôle de Léopold Sédar Senghor ? L'analyse de Jakob Vogel, professeur d'histoire de l'Europe et du colonialisme européen à l'Université de Cologne.

Auteur : Carine Debrabandère
Edition : Marie-Ange Pioerron

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !