1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

L'éminence grise de Kadhafi renvoyée en Libye

La Mauritanie a remis aux autorités libyennes Abdallah al-Senoussi, ex-chef des services de renseignement du régime de Mouammar Kadhafi. L'homme est recherché par la Libye et la Cour pénale internationale, la CPI.

Abdallah al Senussi

Abdallah al Senussi

Selon Nouakchott, Abdallah al-Senoussi a déjà quitté la Libye où il était détenu depuis mars dernier. L'ancien cacique du régime Kadhafi avait été arrêté alors qu'il était entré en Mauritanie avec un passeport malien. Il devait être jugé pour "entrée illégale sur le territoire".

Son extradition a été confirmée à Tripoli. Elle met fin à des mois de querelles pour savoir quel pays devrait juger cette personnalité controversée du régime déchu. Abdallah al-Senoussi est en effet également visé par un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale pour crimes contre l'humanité commis au début du soulèvement libyen, en février 2011. A La Haye, un porte-parole de la CPI a déclaré mercredi tout ignorer de cette extradition.

La décision prise par les autorités mauritaniennes est qualifiée de grave par des militants des droits de l'Homme. Ecoutez ci-dessous la réaction de Brahim Ebety, juriste mauritanien, interrogé par Abilinda Ebinda Ngboko.

Écouter l'audio 01:52

"C'est extrêmement grave car la Libye n'offre pas les garanties d'un procès équitable" (Brahim Ebety)

Archives

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !