1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afro-presse (hebdomadaire)

L'émigration, un phénomène croissant et durable

L'émigration, un phénomène qui selon les experts, est appelé à prendre de l'ampleur, notamment à partir de l'Afrique subsaharienne vers l'Europe.

Tandis que l'Allemagne discute d'une limitation de l‘afflux de réfugiés sur son sol, les experts de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International prévoient une émigration massive sur le long terme des pays pauvres vers les pays riches. Une migration de grande envergure qui, au moins pendant plusieurs décennies, fera partie intégrante d'une économie globalisée. C'est ce qui ressort d'une étude sur la pauvreté et la démographie dans le monde, rapporte le quotidien berlinois Berliner Zeitung. Un phénomène qui doit être considéré comme une chance ainsi que l'a souligné le président de la Banque Mondiale, Jim Yong Kim.

Flüchtlingsansturm auf spanische Exklave Melilla 18.03.2014

Réfugiés subsahariens dans l'enclave espagnole de Melilla

Plus de 90 % des pauvres de la planète vivent dans relativement peu de pays dans lesquels la population croît fortement et où davantage d'hommes et de femmes sont à la recherche d'un emploi. Ceci vaut particulièrement pour l'Afrique subsaharienne, où la plupart des pays connaissent à la fois une grande pauvreté et une forte croissance démographique. D'un autre côté, plus des trois quarts de la croissance économique globale sont réalisés chez les nations riches.

Thema Kinder in Mosambik

Enfants travaillant dans une carrière proche de la ville de Guro au Mosambique

Et si au cours des dernières années des progrès ont été enregistrés dans la lutte contre la faim, ces progrès concernent d'abord l'Asie et l'Amérique du Sud. Ce n'est pas vraiment le cas en Afrique subsaharienne où le taux de natalité reste si élevé, que jusque vers le milieu de ce siècle, cette région assurera la moitié de la croissance démographique mondiale. Aujourd'hui déjà un être humain sur sept vit en Afrique, bientôt ce sera un sur quatre. Tant que dans une aussi grande région, la plupart des gens n'auront pas accès à la prospérité, il est clair quel'émigration restera très forte.

Symbolbild Arbeitslosigkeit in Afrika

Jeunes chômeurs africains à Germa, en Libye


Le quotidien berlinois conclut que les nations riches avec leurs populations actives déclinantes doivent accueillir les jeunes populations des régions pauvres sur le plan économique et riches sur le plan démographique. L'Europe et l'Afrique en profiteraient toutes les deux, conclut l'éditorialiste.

Autre thème: l'accès à l'eau, une ressource source de conflit…

L'OTAN vient de lancer de grandes manœuvres, les plus vastes depuis la fin de la Guerre Froide. Dans ce "wargame", ce scénario de guerre, tout tourne autour de l'eau potable, notamment en Afrique…

Bildergalerie Grün in Afrika

Deux jeunes Somaliennes regardent l'eau en train de remplir leurs seaux à un point de distribution d'eau dans le camp de réfugiés de Dadaab (le plus grand du monde avec 370,000 habitants)dans le nord-est du Kenya

3.000 soldats allemands et pas moins de 33.000 autres soldats de tous les autres pays membres de l'Alliance Atlantique et de sept pays partenaires participent jusqu'au 6 novembre à ces manœuvres baptisées "Trident Juncture", rapporte le quotidien Neues Deutschland. Ces manœuvres se déroulent en Italie, en Espagne et au Portugal ainsi que dans leurs eaux maritimes en Atlantique et en Méditerranée. Plus de cent trente avions et une soixantaine de navires y prennent part sous le commandement d'un Allemand, le Général Hans-Lothar Domröse.

Lors de ces manœuvres, l'OTAN a dressé un scénario de crises qui concerne l'Afrique, et met en scène plusieurs pays africains fictifs. Les agresseurs d'un pays baptisé "Kamon" envahissent le pays voisin "Lakuta" et en chassent la population. Puis un pays tiers, du nom de "Tytan" est impliqué dans le conflit.

Symbolbild Somalia Wüste Entführung

Village du Puntland, en Somalie (climat semi-aride)

Il s'agit d'une guerre pour l'eau dans la région "Cerasia" qui souffre de la désertification et où les sols de plus en plus arides provoquent la famine. Les agresseurs visent d'importants barrages au "Lakuta".

Brunnen in Zentral-Niger (Zinder)

Puits au Niger dans la région de Tanout, province de Zinder

Ce conflit entraîne des vagues de réfugiés et des épidémies se propagent. Pour couronner le tout, des pirates menacent les navires et les voies commerciales vers l'Europe, le conflit régional menace de s'élargir. Il y a des cyber attaques, des attaques à l'arme chimique tandis que la propagande de guerre bat son plein. Inconsciemment, conclut l'éditorialiste, on pense là à la Syrie, à la Somalie, au Soudan, au Soudan du Sud… et à bien d'autres encore…

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !