1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

L'Égypte sur un volcan

Les journaux allemands reviennent sur les menaces de division interne de l'Égypte, suite à la grève déclenchée ce week-end par les juges constitutionnels.

Les partisans du président Morsi veulent influencer les juges constitutionnels

Les partisans du président Morsi veulent influencer les juges constitutionnels

Les juges sont tenus à l'objectivité, souligne la Süddeutsche Zeitung. Il est donc logique qu'ils refusent de juger un projet controversé du président Morsi, alors que la foule déchaînée de ses partisans menace de les brûler vifs. Le président égyptien et les Frères Musulmans ne pouvaient témoigner de moins de respect envers la justice de leur pays. Il n'est pas besoin d'être grand clerc pour comprendre que Mohamed Morsi outrepasse ses compétences. Après tout, il est le président de tous les Égyptiens, et pas seulement de ses électeurs.

Ägypten Tahrir-Platz Demonstrationen Christentum Islam

Les minorités religieuses craignent la mise en place d'un état islamiste

Presque deux ans après la chute de Hosni Moubarak, les protestations de plus en plus massives contre les récentes décisions du président Morsi reflètent la frustration et les craintes de la partie non-islamique de la population égyptienne de voir le pays sombrer dans un nouveau régime totalitaire, analyse die tageszeitung. Pourtant, il ne s'agit pas là d'une contre-révolution. Si le chef de l'état avait fait preuve de plus de doigté dans la communication de ses objectifs, on n'en serait pas là.

Ici, l'attitude de l'Occident est révélatrice, critique die Welt. Le ministre allemand des Affaires étrangères parle de « fracture interne du pays », le président du Parlement européen parle même de supprimer toute collaboration économique et politique. Comme si Bruxelles avait une autre Égypte en réserve. Les Européens devraient être plus avares de leurs bons conseils, surtout si les Égyptiens ne leur ont rien demandé. Il ne sert à rien de vouloir imposer au pays le mode de vie occidental.

Proteste in Kairo Ägypten

Le printemps arabe espérait une nouvelle ère de paix

La Frankfurter Rundschau prend du recul et considère que nombre de chances de paix ont été gâchées dans cette région du monde. Avant ce que l'on appelle le printemps arabe, le monde considérait que la solution du conflit israélo-palestinien était la clé de la paix au Proche-Orient. En 2011, les manifestants de la place Tahrir rêvaient de se libérer eux aussi de ce conflit. Seulement voilà, Jérusalem n'a pas su relever le défi et plutôt que de faire un pas vers les Palestiniens, Tel Aviv décide de poursuivre sa colonisation illégale. Et l'Europe et les États-Unis non plus n'ont pas su saisir cette chance historique, conclut le quotidien de Francfort.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !