1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

L'Égypte sous haute-tension après le procès Moubarak

La place Tahrir est noire de monde au Caire, au lendemain du verdict du procès Moubarak. Deux condamnations à perpétuité et des acquittements : les Égyptiens sont en colère et appelent à un nouveau soulèvement.

« Hosni Moubarak, vous êtes condamné à la prison à vie » : voici la sentence prononcée samedi par le procureur général du Caire. L'ancien président égyptien était jugé depuis août 2011 pour avoir donné l'ordre de tirer à balles réelles sur les manifestants pendant la révolution. Plus de 800 Égyptiens avaient perdu la vie en trois semaines de révolte jusqu'à la chute du "raïs" le 11 février 2011. Son ancien ministre de l'intérieur Habib el-Adli a également été condamné à la prison à perpétuité. En revanche, les six hauts responsables des services de sécurité ont été acquittés, tout comme les deux fils d'Hosni Moubarak qui comparaissaient, eux, pour corruption. Les magistrats ont estimé qu'il y avait prescription pour les faits qui leur étaient reprochés.

Ägypten Kairo Proteste Prozess Mubarak

Le ras-le-bol des jeunes de la révolution

Il n'en fallait pas moins pour provoquer la colère des Égyptiens, qui reprochent déjà aux militaires de continuer à tirer les ficelles. Dès l'annonce du verdict, ils étaient des milliers à envahir la place Tahrir au Caire, haut lieu de la révolution, mais aussi les rues d'Alexandrie. « La seule manière d'obtenir justice est de manifester parce que toutes les institutions sont toujours contrôlées par des partisans de Moubarak », s'insurge ce manifestant, qui tient à rendre hommage aux martyrs.

Il y a ceux qui dénoncent l'acquittement des responsables des tueries lors du printemps égyptien. Les ONG Amnesty International et Human Rights Watch parlent également de "déni de justice" et d'un "verdict qui protège l'impunité du ministère de l'Intérieur". Et puis, il y a ceux qui espèraient que l'ancien président serait condamné à mort, conformément à la requête du parquet. C'est le cas de cette manifestante qui campe place Tahrir depuis samedi : « Le verdict est decevant. Moubarak aurait du être pendu. Nous sommes tous déçus et c'est pour ça que nous sommes de retour place Tahrir : pour la justice ! »

Enjeu présidentiel

Ägypten Hosni Mubarak Gericht Kairo Prozess Urteil

Hosni Moubarak lors de la lecture du verdict : l'ancien président souffrirait de problèmes de santé

La tension a donc monté d'un cran en Égypte, et ce, à deux semaines du second tour du scrutin présidentiel qui opposera le dernier Premier ministre de Hosni Moubarak, Ahmed Chafik, au candidat des Frères musulmans, Mohamed Morsi. Les jeunes de la révolution, déjà démoralisés de voir que leurs candidats ont été éliminés, appellent à de nouvelles manifestations les prochains jours. Pour eux, quel que soit le résultat, l'armée conservera un rôle clé dans les affaires publiques. Dans ce contexte, les Frères musulmans tentent de gagner de nouvelles voix. Mohamed Morsi a qualifié le verdict de "farce", se détachant de son rival Ahmed Chafik qui a appelé au respect du jugement. Pour Nader Omran, membre du parti islamiste, « personne ne peut croire que les assistants de Moubarak et d'el-Adli sont tous acquittés. Même les fils de Moubarak sont libres. C'est choquant, et c'est douloureux pour les familles des martyrs ».

Le procureur général a d'ailleurs déjà ordonné des procédures d'appel sans qu'on ne connaisse les décisions de justice visées par cet appel. En attendant, Hosni Moubarak a été transféré à la prison du Tora. D'après les médias officiels, son état de santé se serait dégradé lors de son arrivée en prison.

Le procès Moubarak, l'armée et les Frères musulmans : écoutez ci-dessous l'analyse de Riadh Sidaoui, directeur du Centre arabe de recherche et d'analyse politique et sociale à Genève, joint par Carole Assignon, quelques heures avant l'annonce du verdict.

Écouter l'audio 00:57

"L'armée ne lâchera pas Hosni Moubarak et les islamistes ont toujours cherché le compromis avec les régimes" : l'analyse de Riadh Sidaoui du Caraps

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !