1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Législatives : un débat télévisé courtois

A trois semaines des législatives, la chancelière Angela Merkel et son rival Peer Steinbrück se sont affrontés au cours d'un unique débat télévisé. Un échange suivi par plus de 17 millions de téléspectateurs.

BERLIN, GERMANY - SEPTEMBER 01: In this screenshot taken from German television German Chancellor and Christian Democrat (CDU) Angela Merkel and Social Democrats (SPD) chancellor candidate Peer Steinbrueck debate live at the Adlershof studios on September 1, 2013 in Berlin, Germany. Today's live debate is the only one between the two candidates ahead of German elections scheduled for September 22. (Photo by Sean Gallup/Getty Images)

TV-Duell Kanzlerin Angela Merkel gegen Spitzenkandidat Peer Steinbrück

Pour le candidat social-démocrate Peer Steinbrück, ce débat télévisé était la dernière grande chance de sortir son parti SPD de l'ornière et de réduire l'écart existant dans les sondages d'intentions de vote. Les sondages attribuent à la CDU, l'Union chrétienne-démocrate de la chancelière Angela Merkel, environ 40% d'intentions de vote, et moins de 25 % au SPD, le parti social-démocrate.

Poignée de main entre Angela Merkel et son ex-ministre des Finances

Poignée de main entre Angela Merkel et son ex-ministre des Finances

Position difficile donc pour Peer Steinbrück, conscient qu'il devait persuader le grand nombre d'électeurs encore indécis. C'est pourquoi, fixant la caméra, il déclare : « Ne vous laissez pas endormir, Mme Merkel va vous décrire encore une fois un pays où tout va pour le mieux… et les problèmes restent irrésolus ». À cela, la chancelière répond :

« Le travail n'est naturellement pas fini – des problèmes, des soucis demeurent – mais nous avons montré que nous sommes capables de mener le pays à travers une grave crise dans une période difficile pour l'Europe. L'Allemagne est forte. L'Allemagne est un moteur de croissance , un pôle de stabilité et je veux garder ce cours. »

Croissance contre justice sociale

Croissance oui, mais à quel prix pour les citoyens ? demande alors le social-démocrate. Contrairement à la plupart des pays européens, il n'existe pas de SMIC en Allemagne, de salaire minimum garanti. Même après une vie de travail, de nombreux retraités ont juste de quoi survivre. Peer Steinbrück reproche à la chancelière de négliger la justice sociale :

« J'ai l'idée d'un pays dans lequel chacun peut vivre de son travail, dans lequel il est normal que les contrats de travail ne soient pas limités ou précaires, dans lequel on peut vieillir dignement. »

Match nul

Le débat est resté courtois et modéré et pour de nombreux analystes, sur la plupart des grands dossiers, les différences entre Angela Merkel et Peer Steinbrück ne sont pas énormes.

Le collier de la chancelière a suscité une foule de réactions sur internet

Le collier de la chancelière a suscité une foule de réactions sur internet

D'ailleurs lors du mandat précédent de la chancelière, de 2005 à 2009, Peer Steinbrück était ministre des Finances dans le gouvernement de coalition et leur coopération était harmonieuse. Selon un sondage réalisé juste après la fin du débat hier soir, 88% des téléspectateurs ont déclaré que le débat n'a pas changé leur intention de vote.

Un collier aux couleurs de l'Allemagne

Avec 17 millions de téléspectateurs, le débat télévisé a attiré plus de monde que celui de 2009 entre Angela Merkel et son adversaire de l'époque, Frank-Walter Steinmeier, qui avait réuni 14 millions de personnes devant le petit écran. Mais les débats ont également été très suivis et commentés sur les réseaux sociaux, et notamment sur le service de microblogging Twitter où 173.000 messages ont été enregistrés au cours des 90 minutes du débat. Un compte twitter a même été créé autour du collier aux couleurs de l'Allemagne porté par la chancelière lors du débat. Il est suivi par plus de 7.000 personnes.

Allemagne Magazine

La rédaction vous recommande