1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Législatives sur fond de boycott au Gabon

Plus de 700 000 électeurs sont appelés aux urnes samedi pour élire 120 députés. Un scrutin boycotté par une partie des leaders de l'opposition qui exigent l'introduction de la biométrie dans le processus électoral.

default

Les jeux sont quasiment faits, les législatives auront bel et bien lieu au Gabon, les 450 candidats retenus par la CENAP, la commission électorale nationale autonome et permanente, sont en train de battre campagne sur le terrain. Ces candidats sont de tout bord politique, majorité présidentielle et opposition, notamment ceux du parti du défunt leader de l'opposition Pierre Mamboundou.

Une échéance électorale par contre boudée par certains leaders de l'opposition. C'est le cas du parti dissous l'Union nationale, dont le secrétaire exécutif est l'ancien ministre de l'Intérieur André Mba Obame, candidat malheureux à la dernière élection présidentielle de 2009. Des responsables du parti ont sillonné le pays pour demander à leurs partisans de ne pas se rendre le 17 décembre prochain aux urnes.

Si le PDG, le parti démocratique gabonais au pouvoir, est assuré de remporter le scrutin, le véritable en jeu demeure le taux de participation des électeurs à cette élection. Ecoutez ci-dessous la correspondance d'Isaac Mackanga à Libreville.

Edition : Anne Le Touzé

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !