1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Kim Jong Un, un facteur d'insécurité

Les Etats-Unis, et ses deux alliés en Asie, la Corée du Sud et le Japon, ont promis d'unir leurs efforts pour obtenir de la communauté internationale une réaction ferme après ce nouvel essai nucléaire nord-coréen.

"Le dictateur Kim Jong Un rend le monde encore un peu moins sûr", constate la Frankfurter Rundschau. "Non seulement il poursuit la tradition familiale de son père en faisant procéder à des tests nucléaires qu'il renforce d'un cran en testant la bombe à hydrogène, bien plus destructrice encore que les bombes A.

Nordkorea Neujahrsansprache Kim Jong Un

Malgré les sanctions internationales à l'égard de la Corée du Nord, Kim Jong Un maintient son programme nucléaire

Parallèlement il développe la construction de missiles capables de porter de telles ogives nucléaires jusque dans les capitales des pays voisins... Or, une fusée porteuse aux mains de la Corée du Nord ferait des métropoles Pékin et Tokyo des otages de Kim", avertit le quotidien de Francfort…

L'autre grand journal de Francfort, la Frankfurter Allgemeine Zeitung résume : "Cette explosion montre que la politique de non-prolifération d'armes nucléaires promulguée par les cinq puissances nucléaires 'officielles ' menace d'être totalement obsolète. Kim Jong-Un et son régime provoquent le monde entier. Il est clair entretemps pour la plupart des responsables politiques internationaux que des négociations avec Kim Jong-un sur un renoncement à son programme nucléaire n'ont pas de sens...

Nord- und Südkoreanische Raketen

Des missiles sud et nord coréens exposés au Mémorial de la guerre de Corée à Séoul, capitale de la Corée du Sud

Et comme personne n'est disposé à reconnaître officiellement la Corée du Nord comme puissance nucléaire, des sanctions plus sévères doivent être prises contre ce pays. Mais c'est plus facile à dire qu'à faire, conclut l'éditorialiste, car personne n'est prêt à endosser la responsabilité pour les conséquences d'un effondrement total de la Corée du Nord."

Un an après les premiers attentats terroristes à Paris

Le 7 janvier dernier, des terroristes islamistes décimaient la rédaction de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo. De nombreux journaux allemands rendent hommage aux victimes et à l'art de la caricature.

Charlie Hebdo Jahrestag Anschläge Ausgabe Cover

Charlie Hebdo, édition du 7 janvier 2016

Dans son édition d'aujourd'hui la taz, die tageszeitung de Berlin a décidé de consacrer la quasi-totalité de ses pages à Charlie Hebdo, à l'humour et à la critique satirique. Aucune photo dans cette édition, seulement des dessins et des caricatures. C'est d'ailleurs une caricature qui fait la couverture. Sur toute la Une, on voit un dessinateur qui vient de finir une toile représentant un lapin dont les oreilles ont été nouées l'une à l'autre. Face à l'artiste, un jihadiste barbu, coiffé d'un turban, et le visage courroucé, le menace avec sa Kalachnikov et dit : "He, il est interdit de se moquer des lapins ! " Et sur une douzaine de pages, le journal pose des questions auxquelles différents humoristes et caricaturistes essaient de répondre. Des questions telles que : "Jusqu'où peuvent aller la satire et la caricature aujourd'hui, après Charlie Hebdo? Quels sont les antécédents des attentats ? Comment se portent les rédacteurs survivants ? Et,- en précisant qu'il ne faut pas prendre cette dernière question trop au sérieux- : "Les musulmans ont-ils de l'humour ? "

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !