Khodorkovski : six ans de prison en plus | International | DW | 30.12.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Khodorkovski : six ans de prison en plus

L'ex-magnat du pétrole Mikhaïl Khodorkovski et son associé, Platon Lebedev, ont été condamnés à 14 ans de prison. La communauté internationale se dit très préoccupée par la situation des droits de l'Homme en Russie.

default

Mikhaïl Khodorkovski restera donc six ans de plus interné en Sibérie. Il avait déjà été condamné en 2005 à huit ans de détention pour fraude et évasion fiscale. Ce n'était pas un hasard : peu de temps avant son arrestation, cet ancien magnat du pétrole avait annoncé son intention de se lancer en politique. L'ex-homme d'affaires, farouche opposant à Vladimir Poutine, devait sortir de prison l'an prochain. Impossible désormais, puisqu'il a été condamné à six années de prison supplémentaires pour détournement de fonds et blanchiment d'argent.

Michail Chodorkowski Urteilsverkündung

Condamnation de l'Union européenne

Jerzy Buzek, le président du Parlement européen, a déclaré que la lourde peine infligée à Mikhaïl Khodorkovski et à son principal associé, Platon Lebedev, montrait les limites de l'Etat de droit en Russie. Berlin se dit très préoccupé. Markus Löning est chargé des droits de l'homme au sein du gouvernement allemand :

« Je trouve cette condamnation profondément choquante. Elle intervient à l'issue d'un simulacre de procès. Je partage la peine de Messieurs Khodorkovski et Lebedev. »

Vladimir Poutine a le champ libre pour 2012

Cette condamnation donne la possibilité à Vladimir Poutine de préparer en toute tranquillité sa campagne pour l'élection présidentielle de 2012. Et Mikhaïl Khodorkovski restera enfermé jusqu'à la fin du prochain mandat présidentiel en 2017. Dans le cadre de son deuxième procès, l'ancien homme le plus riche de Russie a été notamment accusé d'avoir détourné 218 millions de tonnes de pétrole produit par des filiales de son groupe Ioukos, de 1998 à 2003. Mikhaïl Khodorkovski clame son innocence. Ses défenseurs veulent faire appel. Ioukos, l'ex-fleuron de l'industrie pétrolière russe, a été démantelé lors du premier procès de son PDG, au profit d'entreprises proches du pouvoir.

Auteur : Carine Debrabandère, dpa, afp
Edition : Anne Le Touzé

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !