Khalifa Sall peut encore se présenter | Afrique | DW | 21.06.2017
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Khalifa Sall peut encore se présenter

Inculpé et écroué depuis plus de 100 jours, Khalifa Sall, tête de liste aux élections législatives du 30 juillet, peut encore se présenter. L' annonce a été faite par le ministre de la Justice Sidiki Kaba.

Écouter l'audio 01:46
Now live
01:46 min

"Tant qu'une décision n'est pas rendue, il peut se présenter" (Papa Sène)

Considéré comme un probable candidat à l'élection présidentielle de 2019 contre le chef de l'Etat Macky Sall, au pouvoir depuis 2012, le maire de Dakar est depuis le 7 mars en détention préventive. Il doit répondre de dépenses "non justifiées" de plus de 2,7 millions d'euros prélevés sur plusieurs années, selon la justice, dans les caisses de sa mairie, ce qu'il nie. La semaine dernière, les avocats du maire de Dakar avaient exigé sa libération pour lui permettre de faire campagne.

Le ministre de la Justice Sidiki Kaba a lui affirmé que Khalifa Sall disposait effectivement encore de ses droits civiques et politiques et qu'il pouvait donc se présenter. Une information qui ne surprend pas Me Papa Sène avocat à la Cour et président du comité sénégalais des droits de l'Homme. Ecoutez son interview en cliquant sur l'image ci-dessus. 

 

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet