1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Kasha Nabagesera remporte le prix Right Livelihood

La cause LGBTI (lesbiennes, gays, bisexuelles, transsexuelles et intersexuées) a remporté une victoire : Kasha Nabagesera est l'une des lauréates du prix Right Livelihood, décerné chaque année par la Suède.

Kasha Jacqueline Nabagesera lauréate du prix Right Livelihood 2015

Kasha Jacqueline Nabagesera lauréate du prix Right Livelihood 2015

Tout le monde connait son visage. C'est pour ça qu'elle doit le cacher. La télévision nationale a même déjà parlé d'elle et de son combat acharné pour faire respecter les droits des gays et des lesbiennes en Ouganda : "J'ai été battue tant de fois ! J'ai arrêté de compter. Sur les réseaux sociaux, des gens ont publiquement menacé de m'arracher la tête. Il faut vraiment que je sois très prudente."

A 36 ans, Kasha Nabagesera ne sort que très rarement de chez elle. Mais selon elle, ces menaces ont aussi quelque chose de positif : les gens ne peuvent tout simplement plus ignorer qu'il y a des gays et des lesbiennes en Ouganda.

Bombastic, le magazine de la communauté gay et lesbienne, est proposé via un réseau informel de distribution

Bombastic, le magazine de la communauté gay et lesbienne, est proposé via un réseau informel de distribution

Faire évoluer les mentalités

Les activistes de la cause gay prenne des risques énormes pour tenter de changer le comportement de la population. Ils publient par exemple un magazine - "Bombastic" - pour expliquer le quotidien des homosexuels dans le pays et tenter d'atteindre les personnes homophobes. Kasha Nabagesera est co-fondatrice et rédactrice de Bombastic. Si la revue est reconnue et soutenue à l'étranger, c'est autre chose en Ouganda. Ses auteurs ne cessent d'être intimidés, notamment par les autres médias. "Ce sont des gens avec qui nous vivons. Ce sont des gens qui nous jettent des pierres. Qui nous pointent du doigt. Qui nous abusent sexuellement. Qui nous battent. Pourtant, nous avons besoin d'eux et de leurs articles positifs - ce n'est que comme cela que nous pouvons minimiser les dangers."

Kasha Jaqueline Nabagesera

Le succès du premier numéro de Bombastic a valu à sa créatrice de nombreuses menaces, notamment de la part d’églises et du ministre ougandais de l’Ethique et de l’Intégrité

Reconnaissane internationale

L'année dernière, les autorités ont voulu introduire une loi punissant sévèrement l'homosexualité - finalement, sous la pression internationale, le projet avait été retiré. Au sein de la population, on se heurte à un mélange d'ignorance, de réserves et d'appréhensions. Mais Kasha Nabagesera garde espoir. Elle estime que de plus en plus de personnes osent faire leur coming out, en dépit des menaces et des lois répressives. Son combat vient de lui valoir un joli prix : le prix Right Livelihood, sorte de prix Nobel alternatif, décerné chaque année par une Fondation privée suédoise.

Kasha Nabagesera partagera les 320.000 euros du prix Right Livelihood avec deux autres activistes : la Canadienne Sheila Watt-Cloutier, porte-parole de la cause des populations inuits et de l'Arctique. Et Gino Strada, un médecin italien, fondateur de l'ONG Emergency pour la rééducation des victimes de guerre.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !