1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

KADHAFI RENONCE AUX ADM

Pour la Süddeutsche Zeitung , le colonel libyen ne parle pas de renoncer à des armes mais bien à des programmes d'armement. Une nuance sémantique importante qui pose la question de savoir si Muammar Kadhafi ne renonce pas tout simplement à quelque chose qu'il ne possède pas. Ce qui expliquerait sa volte-face assez surprenante. Malgré tout, rappelle le journal, cette décision est la touche finale du rapprochement vers le monde occidental commencé en 1999 avec l'expulsion du terroriste palestinien Abou Nidal. Pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung , Kadhafi a semble-t-il compris bien avant certains Européens que les USA étaient très sérieux en s'attaquant aux états de l'Axe du Mal et à l'Irak. La volte-face de Kadhafi constitue sans nul doute une victoire éclatante de la diplomatie. Mais elle illustre surtout le fait que le pouvoir politique se fonde souvent sur le pouvoir militaire, surtout lorsqu'il ne fait aucune doute que son détenteur y recourra. « Il a compris », titre de la même manière die Welt . Pour le journal, le leader de la Libye a depuis longtemps pris le chemin de Canossa. La situation en Irak n'a fait qu'accélérer le processus. Sur ses vieux jours, Kadhafi recherche la respectabilité, joue les « Monsieur Bons offices » et cherche à développer son industrie pétrolière. Pour cela, les investisseurs et les experts occidentaux lui sont bien plus précieux que des missiles ou les armes nucléaires. Pour le Kölner Stadt-Anzeiger , il ne s'agit là que d'une simple stratégie de survie politique. Plutôt que de continuer à perdre de l'argent dans des programmes d'armement rudimentaires, Kadhafi préfère se positionner en pragmatique. Et puis ce geste apporte à ses anciens ennemis - Tony Blair et George Bush - un triomphe inattendu. Pour la Frankfurter Rundschau enfin, Kadhafi se range maintenant dans le camp de la lutte internationale antiterroriste. Il aurait même déjà livré aux Anglais et aux Américains de précieuses informations sur l'organisation Al-Kaïda, jouant par là le rôle du « témoin de la Couronne » sur le plan international. Mais le journal cite les attentats de Lockerbie, du Boeing de l'UTA, de la discothèque berlinoise « La Belle », de Djibouti, des aéroports de Vienne et de Rome pour conclure : cela aussi restera lié au nom du colonel Kadhafi...

  • Date 21.12.2003
  • Auteur Christophe LASCOMBES
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9jI
  • Date 21.12.2003
  • Auteur Christophe LASCOMBES
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9jI
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !