1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Kabila appelle à la démobilisation du M23

Dans une adresse à la nation congolaise, le président Kabila a appellé le M23 et tous les groupes armés au Kivu à se démobiliser volontairement. Il a également demandé aux voisins de la RDC de respecter l'accord d'Addis.

default

Joseph Kabila veut la démobilisation de tous les groupes armés.

Dans une adresse à la nation congolaise, le président Joseph Kabila appelle les éléments du M23 et tous les groupes armés actifs en RDC à se démobiliser volontairement à la faveur du processus de la Conférence sur la région des Grands Lacs : « Faute de quoi nous n'avons d'autre option que de les y contraindre par la force. Le même appel est adressé aux autres groupes armés. Mettre fin à toute activité militaire rendrait les uns et les autres éligibles à la réinsertion dans la vie nationale. »

Cet appel intervient après la défection du mouvement rebelle du 23 Mars de plusieurs positions qu'il occupait dans le Nord-Kivu, notamment Kibumba, Rutshuru, Rumangabo et Bunagana, près de la frontière avec l'Ouganda.

Kongo Rugare Einmarsch der Armee Jubel Bewohner

Les soldats congolais salués par les habitants de Rugare, ancienne localité aux mains du M23

Appel à tous les groupes armés...

Le président Kabila a en outre mis en demeure tous les résidus des groupes armés étrangers FDLR, ADF-NALU, LRA et FNL, qui continuent à semer la désolation dans les provinces du Sud et du Nord-Kivu, de déposer les armes et de mettre fin à toute exaction sur les populations congolaises : « Faute d'obtempérer à cette injonction, ces groupes armés s'exposent à une opération de désarmement forcée aussi vigoureuse que celle en cours. »

... et aux pays voisins

Joseph Kabila a également appelé les pays voisins à la mise en œuvre « effective et de bonne foi » de l'accord-cadre d'Addis-Abeba, et de la Résolution 2098 du Conseil de Sécurité des Nations-Unies, seule « voie royale pour la paix et la stabilité dans la région », a-t-il souligné.

Poursuite des combats

Pendant ce temps, les affrontements ont repris ce jeudi matin dans la périphérie de Bunagana. Selon le porte parole de l'armée congolaise au Nord Kivu, le lieutenant-colonel Olivier Hamuli, l'armée mène une opération de ratissage sur les collines de Tshanzu, Mbuzi et Runyoni. Il indique à la DW que quelques combattants M23 s'y sont retranchés depuis mercredi, après la défaite de Bunagana.

Hormis son chef politique Bertrand Bisimwa qui se trouve à Kampala depuis 24h, on ignore pour le moment l'endroit où se trouvent les commandants rebelles, notamment Sultani Makenga.

Écouter l'audio 01:56

Joseph Kabila appelle à la démobilisation de tous les groupes armés

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !