1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Juba sous tension

La situation se dégrade au Soudan du Sud. Les combats continuent dans plusieurs provinces entre les camps de Salva Kiir et de Riek Machar. Omar el-Bechir est venu à Juba s'entretenir avec son homologue sud-soudanais.

A Addis Abeba, en Ethiopie, les pourparlers entre leurs émissaires devaient enfin commencer ce lundi, mais ils n'avancent guère: chaque camp tente d'imposer des conditions considérées comme inacceptable par le camp rival, avant la signature d'un cessez-le feu.

Khartoum en soutien

Omar el-Bechir, le président soudanais, est arrivé dans la matinée à Juba pour s'entretenir avec Salva Kiir, son homologue sud-soudanais. Le chef de l'Etat soudanais a réaffirmé que le Soudan était partisan d’une « résolution pacifique » et donc d’une solution négociée au conflit sud-soudanais. Au terme des entretiens avec Salva Kiir, le ministre soudanais des Affaires étrangères a annoncé que les deux Soudan envisageait de déployer une force mixte afin de protéger les champs pétroliers du Soudan du Sud, dont le pétrole transite ensuite par le territoire soudanais.

Plus d'un millier de morts en trois semaines

Les combats du week-end entre les troupes sud-soudanaises et les rebelles partisans de Riek Machar étaient particulièrement violents dans les provinces d’Unité et du Nil supérieur. La Chine, qui prend part à la médiation à Addis Abeba, déplore la mort de plus d’un millier de personnes depuis le 15 décembre et appelle à un cessez-le-feu immédiat entre les deux parties.

Notre envoyée spéciale à Juba, Patricia Huon,s'est rendue à la gare routière de la capitale, elle y a vu de nombreux habitants qui fuient les violences.Ecoutez son reportage ci-dessous.

Écouter l'audio 01:59

"Les gens ont peur"

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !