1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

ACTUALITÉS

Journée mondiale "sans Facebook"

Une journée "sans facebook"  devra contribuer à la sécurisation nécessaire de l'outil, qui est plutôt du genre perméable à de nombreuses attaques et autres pillages d'informations.

Ce mardi 28 février est une journée "sans Facebook", selon le mot d'ordre des organisateurs de cette journée mondiale, qui veulent lutter contre l'addiction à la cyber dépendance, tout en protestant contre l'intrusion des publicités, déguisées en information. Les initiateurs de la journée mondiale "sans Facebook" cherchent à tirer la sonnette d'alarme, par rapport à la protection des données privées en ligne et hors ligne dans un contexte, où on assiste de plus en plus à une course ultra rapide dans la collecte et la diffusion de l'information par des internautes, et ce à des fins commerciales.

Social Media in Liberia Janeh Fallah (DW/J. Kanubah)

Les medias sociaux sont en plein essor en Afrique

Cette journée est donc une bonne occasion d'ouvrir le débat en Afrique, d'autant plus que sur le continent, aujourd'hui, l'utilisation a progressé: un ordinateur n'est pas forcément nécessaire pour avoir un compte Facebook. 

L'Afrique, un Eldorado? 

Facebook revendique plusieurs centaines de millions d'utilisateurs en Afrique. Selon les statistiques, chaque utilisateur africain rapporterait au réseau social environ 80 centimes de dollars. Pour en savoir un peu plus, nous avons joint au téléphone l'universitaire béninois et membre d'Internet Sans Frontières, Qemal Affagnon et le journaliste congolais Cheich Fita, qui anime un journal congolais en ligne.

Images et vidéos intimes

En 2015, une étude a été réalisée sur un échantillon de 1095 personnes au Danemark. Et les résultats ont relévé que les personnes qui s'etaient passées de Facebook pendant une semaine étaient plus heureuses que celles qui passaient tout le temps sur Facebook. Par ailleurs, de plus en plus de pays essaient de présenter des mesures pour limiter le "revenge porn", qui consiste à diffuser des photos ou vidéos intimes sur les réseaux sociaux sans le consentement des personnes concernées.

Mark Zuckerberg Internet.org (picture alliance/dpa/A. Dalmau)

Mark Zuckergerg a mis le cap sur l'Afrique

Dispositions légales

Selon des chiffres publíés par le gouvernement danois, 17% des hommes et 13% des femmes de 15 à 25 ans ont des photos d'eux nus, publiées sur Internet. Jusqu'à présent, ce type de harcèlement sexiste était passible de six mois de prison. Depuis début février, le gouvernement prévoit de mettre en place une étude sur la perception par les jeunes, des genres, des corps et de la sexualité en lien avec leur comportement en ligne. Un programme éducatif devrait également être lancé dans les écoles.

Audios et vidéos sur le sujet