Journée mondiale de lutte contre le sida | International | DW | 01.12.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Journée mondiale de lutte contre le sida

En 2010, le nombre de personnes mortes du sida a diminué, de même que le nombre de nouvelles infections au VIH/sida. Un constat encourageant, comme le souligne le rapport de l'ONUSIDA 2011.

default

Environ 34 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde, il faut souligner vivent puisque de plus en plus de porteurs du virus du sida ont accès à des soins et des médicaments adéquats. De moins en moins de personnes meurent de la maladie, ils vivent avec la maladie sans grande défaillance de leur système immunitaire. Près de la moitié des séropositifs ont accès à un traitement, rien qu'en 2010 cela a sauvé la vie à 700.000 personnes. Le nombre de nouvelles infections a atteint son niveau le plus bas depuis 1997, avec un recul de 21% par rapport au pic de 1997.

Un net recul, mais pas la fin de la pandémie

Même avec ce recul de 21 %, le nombre des nouvelles infections reste à un niveau non négligeable, puisqu' il se chiffre à 2,7 millions de personnes, dont 390.000 enfants.

Répartition de la maladie dans le monde

Répartition de la maladie dans le monde

Toutefois, le rapport exprime un certain optimisme et relève que l'accès à la prévention du SIDA, le conseil, le dépistage ainsi que les services de traitement et de soins dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, tout cela s'est développé « de manière spectaculaire ». Des conclusions dont se félicite aussi l'OMS, l'Organisation Mondiale de la Santé. Mais, même si de plus en plus de personnes porteuses du VIH ont accès à un traitement antirétroviral, il est certain qu'il ne faut pas relâcher les efforts entrepris jusqu'ici. L'OMS notamment pointe du doigt la baisse des financements des programmes de lutte anti Sida en raison de la crise économique internationale.

Le rapport ONUSIDA note que l'année 2011 s'est caractérisée par un "nouvel élan politique" et des "avancées scientifiques importantes" et fixe même à l'horizon 2015 l'objectif "zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination et zéro décès lié au Sida".

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !